Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La Révolution française et la naissance de la démocratie électorale

Se fondant sur deux décennies de recherche dans les Archives nationales, celles de presque tous les 83 départements créés en 1789 et de nombreuses archives municipales, la Bibliothèque nationale et celles locales, ce livre réaffirme la place de la Révolution française comme l’un des ancêtres de la démocratie moderne. Des élections des États généraux jusqu’au plébiscite de Napoléon, des millions de citoyens ont voté lors d'une vingtaine de consultations pendant la décennie révolutionnaire.

Avec une préface de Michel Vovelle.

2014

Melvin Edelstein. Geneviève Knibiehler (trad.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Révolution française

Collection : Histoire

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 600 p.

Illustrations : Couleurs

ISBN : 978-2-7535-2851-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 26,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Michel Vovelle

 

  • Les élections aux États généraux de 1789
  • La transformation des sujets en citoyens
  • Les premières élections municipales
  • Les premières élections cantonales de 1790
  • La politisation des élections et l’émergence d’une nouvelle élite politique en 1790
  • La culture électorale révolutionnaire et les dynamiques du vote en assemblée
  • Les élections des juges de paix : l’école de la citoyenneté moderne
  • Les élections de juin 1791 pour la constitution de la première assemblée législative
  • Les élections de juin, août et septembre 1791 et le renouvellement des élites
  • L’établissement de la Première République française
  • Le vote sur les constitutions de 1793 et de l’an III
  • La transformation de la politique électorale sous le Directoire et l’ère napoléonienne

Melvin Edelstein est professeur émérite d’histoire de l’université William Paterson du New Jersey.

Traduction de Geneviève Knibiehler.

 

« Le tableau stimulant que nous offre Melvin Edelstein de la rencontre d’une France en révolution, et des principes et des pratiques d’une démocratie électorale en instance d’universalisation, est bienvenu car il condamne la réduction de l’histoire politique de la décennie à des luttes "politiciennes", adjectif bien dans l’air du temps, mais que l’on ne rencontre jamais sous sa plume. En recentrant la citoyenneté autour des élections, il rend ses lettres de noblesse à la démocratie représentative, système imparfait, mais infiniment perfectible. »

Bernard Gainot, Francia, n°42, 2015

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes