Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Archéologie sous-marine

Pratiques, patrimoine, médiation

Soixante ans après l’émergence de l’archéologie sous-marine, ce livre dresse un bilan et définit les nouveaux grands enjeux scientifiques. En prenant le parti d’un questionnement placé sous l’angle patrimonial, il créé une confrontation dynamique entre les acteurs concernés par l’archéologie sous-marine et permet de mieux saisir l’articulation entre cette discipline et le concept global de patrimoine.

Avec le soutien éditorial de la Direction générale des patrimoines et du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines du ministère de la Culture, de l’université de Bretagne-sud et de l’UMR CNRS 6258 CERHIO.

2013

Christophe Cérino, Michel L’Hour et Éric Rieth (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Archéologie
Histoire | Histoire maritime

Collection : Archéologie et Culture

filet

Format : 22 x 28 cm
Nombre de pages : 312 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2765-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 29,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • La protection du patrimoine sous-marin, entre droit et formation
  • Trois décennies de fouilles…
  • De l’estran aux abysses, les nouvelles perspectives de la recherche
  • Rapports de l’archéologie sous-marine avec les autres sciences humaines et sociales et enjeux scientifiques des fouilles subaquatiques
  • Problèmes de conservation, médiations muséographiques et mises en patrimoine

Christophe Cérino est ingénieur de recherche en histoire maritime (UMR 6258 CERHIO) et directeur de la Maison de la recherche en sciences humaines et sociales à l’université de Bretagne-sud. Plongeur professionnel, il est président-fondateur du Musée sous-marin du Pays de Lorient, premier espace de visites consacré au patrimoine immergé contemporain, pour lequel il conduit depuis plusieurs années des opérations de recherche et de médiation scientifiques.

Michel L’Hour est conservateur général du patrimoine, directeur du département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (ministère de la Culture) et membre de l’Académie de marine. Docteur en archéologie et plongeur professionnel, il a dirigé depuis 1982 de très nombreuses expertises et fouilles archéologiques sous-marines d’épaves, tant en France qu’à l’étranger. Renonçant progressivement dès les années 1980 à l’analyse des sites d’époque gallo-romaine, il s’est essentiellement consacré depuis à l’étude des épaves d’époque moderne.

Éric Rieth est directeur de recherche au CNRS (UMR 8589 LAMOP-université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne) et au musée national de la Marine, il est spécialiste d’archéologie nautique médiévale et moderne des espaces maritimes et fluviaux. Plongeur professionnel, il dirige depuis 1971 des fouilles subaquatiques d’épaves en mer et eaux intérieures ; mène des enquêtes ethnographiques sur la construction navale vernaculaire européenne et extra-européenne dans une perspective ethnoarchéologique.

 

« Un outil incontournable pour tous les passionnés d’écologie. »

VOLLERIN Alain, Revue Mémoire des arts n°102/ Janvier-Février 2014

 

« Ce livre est le produit des discussions qui se sont tenues à Lorient, en juin 2009, entre des chercheurs venus d’un large horizon international pour participer au colloque ‘Archéologie sous-marine et patrimoine. Des pratiques aux enjeux de médiation’. »

Revue l’Archéologue, n°129, mars-avril-mai 2014

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes