Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

L'espace du Nouveau Monde

Mythologies et ancrages territoriaux

Cet ouvrage présente comme indissolublement liés d’un côté l’espace, concret, relationnel, actant et construit, de l’autre les Amériques, creusets et terreaux infinis comme contradictoires de tous les possibles. La mise en tension de ces deux entrées, dont les éléments forment système, renvoie aux thèmes de l’imaginaire et de sa force, du mythe et de ses frontières, de la dialectique du dehors et du dedans, du couple ailleurs/nulle part et enfin de l’ancrage, thèmes qui organisent les contributions d’une quinzaine d’auteurs, relevant d’un vaste éventail de disciplines.

Avec le soutien de l’université de Bretagne occidentale.

2013

Georges-Henry Laffont, Arlette Gautier, Denis Martouzet, Nicolas Bernard et Gilles Chamerois (dir.)

filet

Domaines : Langues et civilisations | Études américaines
Sciences humaines et sociales | Géographie

Collection : Des Amériques

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 308 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-2770-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Imaginaires et mythes de l’espace américain
  • Frontières du mythe
  • Dehors, dedans
  • Ailleurs et nulle part
  • Ancrages

Georges-Henry Laffont, chercheur au LabEX « Futurs Urbains » de l’université Paris Est et chercheur associé au laboratoire Citeres (UMR 7324) de l’université de Tours, s’intéresse aux rapports à l’espace, plus spécifiquement aux relations entre les pratiques et l’iconicité des lieux.

Arlette Gautier est professeure de sociologie à l’université de Bretagne occidentale et membre du Centre de recherches bretonnes et celtiques. Elle travaille sur les régimes de genre aux Antilles depuis l’esclavage et dans le Yucatan contemporain ainsi que sur les politiques transnationales de la procréation.

Denis Martouzet est professeur d’urbanisme, au département Aménagement de l’École polytechnique de l’université de Tours. Il est par ailleurs directeur-adjoint de l’UMR 7324 CITERES. Il travaille principalement la question du rapport affectif à l’espace et celle de l’ingénierie du projet.

Nicolas Bernard, chercheur au laboratoire Géoarchitecture (EA 2219), est maître de conférences de géographie à l’université de Bretagne occidentale. Il a publié plusieurs ouvrages et articles sur les espaces du tourisme et des loisirs en Amérique latine, et plus particulièrement en Argentine.

Gilles Chamerois est maître de conférences en littérature américaine à l’université de Bretagne occidentale et membre du laboratoire Héritage et constructions dans le texte et l’image. Il est spécialiste de Thomas Pynchon et des relations entre science et littérature. Ancien élève de l’École nationale Louis-Lumière, il a également publié sur le cinéma et l’adaptation.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 15 décembre 2017

Presses Universitaires de Rennes