Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les Corsaires de Granville

Une culture du risque maritime (1688-1815)

Ce livre est une étude sociale de la guerre de course granvillaise. Pourquoi les armateurs et les gens de mer s’engagent-ils dans une activité qui comporte autant de risques ? Pour la première fois, une étude est menée auprès de 1 350 hommes d’équipages afin de saisir la nature de ces dangers et mesurer précisément leur importance. L’auteur explique les armements, les équipages, les préoccupations des armateurs et la vie des corsaires en mer, il montre à quel point la guerre de course correspond véritablement à une culture du risque maritime.

Avec une préface d’André Zysberg et une postface d’André Lespagnol.

Avec le soutien du Centre de recherche en histoire quantitative de l’université de Caen et de la région Basse-Normandie.

Prix Etienne Tailllemite 2014 remis par la Société française d'histoire maritime.

2013

Michel Aumont

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire maritime

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 538 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2807-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface d’André Zysberg

 

Le port de Granville du XVIIe au début du XIXe siècle

  • La cité granvillaise
  • Les infrastructures granvillaises
  • Les activités maritimes granvillaises

L’activité corsaire à granville de 1688 à 1815

  • La guerre de course et sa législation
  • La guerre de course sous Louis XIV
  • La guerre de course sous Louis XV
  • La guerre de course pendant la guerre de l’Indépendance américaine (1778-1783)
  • La guerre de course sous la Révolution et l’Empire

L’armement en course

  • Les armateurs granvillais
  • L’armement corsaire
  • L’équipage

En mer, sus à l’ennemi !

  • L’aventure corsaire
  • Les destinées

Postface d’André Lespagnol

Michel Aumont, docteur en histoire, professeur certifié d’histoire-géographie au lycée É.-Littré d’Avranches (50). Il enseigne à l’université de Caen Basse-Normandie comme chargé de cours. Il est également chercheur associé au Centre de recherche d’histoire quantitative CRHQ-UMR 6583 dans cette même université.

 

« Cette thèse, écrite de manière vivante, captivante même et donc agréable à lire, remet à sa juste place la ville de Granville. Ses cinq cents pages ne doivent pas rebuter certains lecteurs. C’est à tort qu’ils se priveraient du plaisir de découvrir cet ouvrage qui fera certainement date dans la compréhension de l’histoire de la cité de Granville en Basse-Normandie. »

Jean-Luc Noget, Société Archéologique et Historique d’Ille-et-Vilaine, Tome CXIX/1, 2015

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 26 septembre 2018

Presses Universitaires de Rennes