Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Georges Ier d’Amboise

1460-1510. Une figure plurielle de la Renaissance

Georges Ier d’Amboise (1460-1510) est l’une des personnalités les plus fascinantes de la première Modernité européenne. Pendant une dizaine d’années, en qualité de principal conseiller de Louis XII, il fut l’artisan de la politique royale, tant en France qu’à l’étranger. Que ce soit en tant que bâtisseur – comme en témoigne le château de Gaillon – de bibliophile ou de collectionneur, Georges Ier d’Amboise participe résolument à la diffusion des idées et des formes venues d’Italie.

Avec le soutien du Fonds de la recherche scientifique (FRS-FNRS), de la Communauté française de Belgique, de la Fondation pour la protection du patrimoine culturel, historique et artisanal de Lausanne et de la ville de Liège.

2013

Jonathan Dumont et Laure Fagnart (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire médiévale
Histoire | Histoire moderne

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 274 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2772-0

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Georges d’Amboise, action et image politiques
  • Georges d’Amboise, bâtisseur, bibliophile et amateur d’art
  • Georges d’Amboise, de la mise au tombeau à la memoria

Docteur en Histoire, Art et Archéologie, Jonathan Dumont est chargé de recherches du F.R.S.-FNRS (université de Liège, Transitions). Il étudie l’histoire politique, diplomatique et intellectuelle du Moyen Âge tardif et de la Renaissance.

Docteur en histoire de l’art, Laure Fagnart est chercheur qualifiée du F.R.S.-FNRS (université de Liège, Transitions). Ses recherches portent sur le goût pour l’art italien au nord des Alpes, une question qu’elle a étudiée par l’intermédiaire de la figure emblématique de Léonard de Vinci.

 

« La richesse des contributions et la diversité des sujets abordés permettent de mieux cerner les différentes facettes du prélat, autant seigneur temporel que spirituel. »

Julien Noblet, Bulletin monumental, 172-4, 2014

 

« [une] œuvre riche, réellement « plurielle » et stimulante, qui, nous l’espérons, pourra constituer une véritable inspiration pour de nouvelles études sur Amboise. »

Noemi Rubello, Le Moyen Âge, CXX-2014

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 12 novembre 2018

Presses Universitaires de Rennes