Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

L’introduction du marxisme en France

Philosoviétisme et sciences humaines, 1920-1939

Isabelle Gouarné analyse dans cet ouvrage l’engagement en faveur de la Russie nouvelle et  ses effets sur les pratiques de recherche et les courants de pensée. Défini comme la version moderne du rationalisme cartésien, le marxisme devient unpôle d’attraction auquel s’associèrent des intellectuels d’horizons divers (G. Friedmann, A.-G. Haudricourt, A. Varagnac, A. Kojève, par exemple) et même, un temps, les directeurs des Annales, M. Bloch et surtout L. Febvre. La pensée de Marx est venue nourrir les traditions philosophiques et les sciences de l’homme françaises, en quête d’un nouveau paradigme unificateur après la dispersion de l’école durkheimienne.

Avec le soutien de l’université de Nantes.

2013

Isabelle Gouarné

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 290 p.

ISBN : 978-2-7535-2761-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Sociogenèse des philosoviétismes (1920-1932)

  • Avant-gardisme intellectuel et radicalisme politique dans les années 1920
  • Les conditions d’émergence du philosoviétisme dans le monde universitaire-scientifique

L’invention d’un marxisme français : le « rationalisme moderne » (1932-1939)

  • Des intellectuels français dans la sphère d’action de la diplomatie culturelle soviétique (1932-1934)
  • L’introduction des intellectuels dans l’entreprise culturelle communiste (1933-1934)
  • La réussite politique d’un mouvement intellectuel (1935-1939)

Sciences sociales, marxisme et communisme

  • Rendre compatibles Durkheim et Marx
  • Les Annales et le marxisme : pour une science de l’homme unifiée
  • Les sciences sociales dans le monde communiste : de l’accord à la controverse

Docteur en sociologie, Isabelle Gouarné mène actuellement ses recherches au Centre Alexandre-Koyré (EHESS-CNRS-MNHN).

 

« Comment le sulfureux marxisme a-t-il pénétré le monde intellectuel français, jusqu’à se trouver parfois valorisé dans l’univers académique ? Isabelle Gouarné tente de répondre à cette question. »

BURLAUD Antony, Le Monde diplomatique, février 2014

 

« Au-delà des tentatives du mouvement communiste de structurer ses réseaux scientifiques, l'auteure dégage un portrait de groupe de cette quarantaine d’intellectuels, pas forcément adhérents du PCF, souvent plus chercheurs qu’enseignants et majoritairement produits de trajectoires familiales ascendantes »

CONORD Fabien, L'Ours, février 2014

 

« Ce livre trouve toute son originalité en se plaçant à l’intersection de trois champs de recherche, une histoire sociale de l’Université républicaine, une histoire des relations culturelles franco-soviétiques dans l’entre-deux-guerres et une histoire intellectuelle des lieux et mécanismes qui permirent l’introduction du marxisme en France dans les années 1920 et 1930. »

CHAUBET François, Vingtième siècle, n°124, automne 2014

  

« L’ensemble ouvre avec bonheur et clarté, avec une grande maîtrise conceptuelle, sur la compréhension de ces intellectuels qui sont parvenus à imposer une lecture « rationaliste » de Marx, qui marque encore notre époque. »

ROCHE Pierre, Bulletin de psychologie, numéro 531, 2014

 

« si, désormais, l’histoire des intellectuels marxistes et de leurs organes d'expression est bien connue, il n’en va pas toujours de même pour un domaine à la fois plus informel et moins facilement définissable qui est celui de la culture marxiste. »

Aden, n°13, octobre 2014

 

« Les historiens ne peuvent que se féliciter d’une telle étude qui vient enrichir le champ de l’histoire intellectuelle et des idées. »

Laurent Jalabert, Annales Histoire Sciences Sociales, 70e année, n°2, avril-juin 2015

 

 

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 septembre 2016

Presses Universitaires de Rennes