Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La IVe République et l’Alliance atlantique

Influence et dépendance (1945-1958)

En raison de son engagement dans l’Alliance atlantique, la Quatrième République a souvent été présentée comme un régime faible, contrastant en cela avec la France du général de Gaulle. Cet ouvrage propose une approche plus « compréhensive » en regardant de façon précise les processus de décision alors que la politique atlantique française est menée par des experts et des hauts fonctionnaires. Leur quête d’influence, dans un contexte où tout semble conduire la France à la dépendance, ne fut peut-être pas l’échec que l’on imagine trop souvent.

Avec une préface du Pr Robert Frank et un avant-propos du Pr Gérard Bossuat.

Publié avec le soutien du CICC (civilisations et identités comparées) et de l’université de Cergy-Pontoise.

2013

Jenny Raflik-Grenouilleau

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 324 p.

ISBN : 978-2-7535-2800-0

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface du Pr Robert Frank

Avant-propos de Pr Gérard Bossuat

 

D’une guerre à l’autre...

  • Les origines d’un atlantisme à la française, ou de l’entrée réticente de la France en guerre froide
  • De quelques influences déterminantes en matière de processus de décision
  • Des négociations du traité de Washington à la mise en place de l’Alliance atlantique : une constante quête d’influence

La France dans le tourbillon atlantique

  • Une situation de dépendance accrue...
  • ...Conduit à tenter d’améliorer l’efficacité stratégique, institutionnelle et opérationnelle de l’Alliance atlantique...
  • Et à explorer d’autres voies pour en atténuer le poids politique

Les doutes

  • La guerre froide au quotidien : les bases de l’OTAN en France
  • Une Alliance de moins en moins adaptée aux besoins français ?
  • Quelles autres voies pour sauvegarder la puissance française ?

Maitre de conférences en histoire contemporaine, Jenny Raflik-Grenouilleau est une spécialiste de l’histoire des relations internationales du second vingtième siècle. Elle travaille sur la Quatrième République et les questions liées à la Défense. Elle a codirigé plusieurs ouvrages sur la construction européenne.

 

«  Une très solide étude, indispensable à quiconque veut s'intéresser aux questions de sécurité et de défense sous la IVème République. »

 

Guerre et conflits, 8 novembre 2013.

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juin 2017

Presses Universitaires de Rennes