Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

L’urbanisme espagnol depuis les années 1970

La ville, la démocratie et le marché

Les évolutions contrastées de l’urbanisme en Espagne s’ancrent dans une histoire qui remonte au moins au franquisme, mettant en question la rupture qu’aurait signifiée la Transition démocratique pour les villes. De cette histoire longue, cet ouvrage propose à la fois un panorama et une lecture dynamique. Parmi les spécialistes qui ont contribué à cet ouvrage, certains ont été acteurs de la fin du franquisme et de la refondation d’un urbanisme plus démocratique, décentralisé, puis dérégulé. Au-delà d’un propos critique et inquiet sur le cas espagnol, les auteurs alimentent la réflexion sur la durabilité du modèle de la ville européenne.

Publié avec le soutien de l’Institut d’urbanisme de l’École technique supérieure d’Architecture de l’université de Valladolid, du centre de recherche en Histoire européenne comparée (CRHEC, UPEC-Créteil) et de l’UMR Centre d’histoire sociale du XXe siècle (CHS, université de Paris 1).

2013

Laurent Coudroy de Lille, Céline Vaz et Charlotte Vorms (dir.)

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Géographie

Collection : Espace et Territoires

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 308 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-2671-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Démocratisation, décentralisation, libéralisation
  • Villes en mutation
  • Croissance urbaine et production immobilière

Sous la direction de Laurent Coudroy de Lille, Céline Vaz et Charlotte Vorms, anciens pensionnaires de la Casa Velázquez de Madrid, respectivement maître de conférences à l’Institut d’urbanisme de Paris (membre du Lab’urba), agrégée d´histoire et doctorante en histoire contemporaine à l’université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense (membre de l’IDHE) et maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (membre du CHS).

Contributions de Julio Alguacil Gómez, Nacima Baron-Yelles, Renaud Boivin, Jordi Borja Sebastià, Estrella Candelaria Cruz, Horacio Capel Saéz, María Castrillo Romón, Alfonso Fernández Tabales, Jesús Leal Maldonado, Antonio Montiel Márquez, José Manuel Naredo, Luciano Parejo Alfonso, Julie Pollard, Fernando Roch Peña, Javier Ruiz Sánchez, Luis Santos Ganges et Hovig Ter Minassian. Les textes initialement écrits en espagnol ont été traduits par Juliette Lemerle.

 

« la diversité des approches et des auteurs permet de varier les perspectives, en enrichissant le propos sans le morceler. »

Celia Miralles Buil, Revue d’histoire moderne et contemporaine, n°61-4/4 bis, 2014

 

« une synthèse exploratoire particulièrement bienvenue pour le développement de l’histoire urbaine européenne de notre temps. »

Loïc Vadelorge, Vingtième Siècle, n°129, 2016/1

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 25 août 2016

Presses Universitaires de Rennes