Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

L’autoportrait dans la littérature française

du Moyen Âge au XVIIe siècle

Ce volume met en lumière, du Moyen Âge à l’époque classique, les prémices et l’essor de l’autoportrait littéraire. Avec les apports successifs de l’humanisme renaissant puis des moralistes classiques, la description de soi voit ses contours se préciser alors même que sa légitimité fait l’objet de critiques acerbes. Les méthodes et enjeux de l’écriture spéculaire sont explorés à travers les différents genres littéraires où elle s’exerce. Il s’agit d’évaluer ces « miroirs d’encre » non seulement du point de vue de leur authenticité mais aussi de leurs finalités et de leurs modalités.

2013

Elisabeth Gaucher-Rémond et Jean Garapon (dir.)

filet

Domaines : Littérature | Littérature Moyen Âge
Littérature | Littérature XVIe siècle
Littérature | Littérature XVIIe siècle

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 230 p.

Illustrations : Couleurs

ISBN : 978-2-7535-2762-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Pluralité d’esquisses pour un autoportrait
  • Pluralité de genres pour un autoportrait
  • Pluralité des univers favorables à l’autoportrait

Ce volume rassemble les travaux du colloque organisé par l’équipe d’accueil 4276 de l’université de Nantes les 5 et 6 février 2009, sous la direction d’Élisabeth Gaucher-Rémond, professeur de littérature médiévale et de Jean Garapon, professeur de littérature du XVIIe siècle.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 13 juillet 2018

Presses Universitaires de Rennes