Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Ricœur politique

Auteur d’une œuvre considérable, Paul Ricœur reste méconnu en tant que penseur politique. Pour la première fois, cet ouvrage procède au remembrement des fragments dispersés d’un projet qui aura constitué sans aucun doute l’une des préoccupations constantes du philosophe. Il considère les enjeux du pouvoir dans une extension inédite : sa conquête et son exercice, le vivre-ensemble dans la Cité, mais aussi les conditions de l’agir du citoyen, gardien de la démocratie.

2013

Pierre-Olivier Monteil

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Philosophie
Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Essais

filet

Format : 14 x 23 cm
Nombre de pages : 400 p.

ISBN : 978-2-7535-2786-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Le « paradoxe politique ». L’oublié du politique

  • L’autonomie du politique
  • La visée du bien commun
  • Vulnérabilité du politique et critique sociale

Le « paradoxe économique ». Endettement et réceptivité

  • État libéral et néolibéralisme
  • Sous le prisme du « paradoxe politique » : l’économique comme pouvoir et comme rationalité spécifique
  • La Cité métaphorique

Les paradoxes de l’action sensée : le sens caché

  • Continuité. Penser plus et autrement
  • Continuité/discontinuité. Les médiations pratiques de la sagesse poétique

Docteur de l’EHESS (philosophie politique), Pierre-Olivier Monteil est chercheur associé au Fonds Ricœur (Paris). Il est notamment l’auteur de Abécédaire du bien commun, Paris, Éditions des îlots de résistance, 2012.

 

« Pierre-Olivier Monteil a réussi son difficile pari : donner un exposé cohérent de la pensée politique de Paul Ricoeur, qui est considérable mais dispersée en fragments à travers toute son œuvre. C’est une première. »

CUGNOT Alain, Revue Projet, 26 juin 2014

« C’est le cas de la dimension politique, qui peut paraître à première vue relativement annexe dans la pensée du philosophe, mais qu’un regard plus attentif révèle au contraire fondamental. Tel est le premier mérite du livre de Pierre-Olivier Monteil : montrer l’unité et la force de la pensée politique de Ricœur, grâce à un patient et méticuleux travail d’analyse qui ne laisse aucun texte de côté. »

DEPREZ Stanislas, La Revue philosophique, tome 139, 2014

 « Si Ricœur n’a pas écrit un livre sur la question politique, n’est-ce pas du fait même qu’elle est indigente sans les ressources de l’herméneutique ? Ce livre le démontre, qui met au jour ce que Ricœur a nommé le paradoxe politique. »

DE VILLENEUVE Camille, Revue des livres d’Etudes, 5 septembre 2014

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 octobre 2020

Presses Universitaires de Rennes