Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Entre ici et là-bas

Le pouvoir des femmes dans les familles maghrébines

Hakima Mounir explore dans le détail la diversité des « femmes du Maghreb » à partir d’une enquête menée au Maroc, en France et aux Pays-Bas. Loin des perspectives culturalistes, cette analyse montre comment l’intérieur et l’extérieur de la sphère domestique sont étroitement liés, et que le fait de vivre en France ou aux Pays-Bas donne aux femmes qui s’en saisissent la possibilité d’accroître leur pouvoir. L’une des originalités de cette enquête est d’avoir réussi à aborder même les secrets les plus intimes, qui concernent la sexualité, la magie et la sorcellerie.

Avec une préface de Michelle Perrot.

2013

Hakima Mounir

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Essais

filet

Format : 14 x 23 cm
Nombre de pages : 254 p.

ISBN : 978-2-7535-2667-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Michelle Perrot

 

Le champ du pouvoir domestique

  • Qu’est-ce que le pouvoir domestique ?
  • Les achats et l’argent : même sans ressources, les femmes ont de la ressource
  • Autorité, honneur et politique

Les moyens du pouvoir domestique

  • La maternité et la sexualité donnent-elles du pouvoir ?
  • Ruses et stratagèmes
  • Travail salarié/travail domestique : peut-on parler de « capital ménager »

Hakima Mounir est maître de conférences en sociologie à l’université de Paris-Est-Créteil, chercheure au laboratoire Circeft-Rev.

 

«  Une enquête audacieuse au cœur des foyers en France et au Maroc. »


Le monde des Livres, 31 octobre 2013

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 février 2019

Presses Universitaires de Rennes