Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

L’éducation par le crime

La presse et les faits divers dans l’entre-deux-guerres

Illustration pessimiste de la fragilité de la vie ordinaire, l’article de vol dans l’entre-deux-guerres est aussi une arme utile : il apporte à chacun des connaissances précieuses pour se prémunir des ravages du larron. En captant l’attention, le fait divers se dévoile également comme l’occasion d’un cours sur l’État, invitant chacun à honorer les institutions qui le protègent, voire d’une véritable leçon de vie, destinée à contrôler tout geste, émotion ou passion populaire.

Avec une préface de Frédéric Chauvaud.

2013

Geoffrey Feuriaud

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Justice et déviance

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 350 p.

ISBN : 978-2-7535-2729-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Frédéric Chauvaud

 

Une culture du crime : l’article de vol, un vecteur d’enseignement sécuritaire

  • Le vol dans la presse : un objet fabriqué pour éduquer le citoyen
  • La première leçon : la nécessaire mise en ordre des pratiques de surveillance du citoyen

Un cours sur l’État : un rempart inamovible contre un dangereux délinquant

  • Le voleur et les autres : l’exil médiatique de l’« homo criminalis »
  • Un surhomme parmi les hommes : l’« homme de l’ordre », le visage d’une juste sévérité

Une leçon de vie : l’article de vol, une pédagogie intégrale

  • Organiser la vie du citoyen : sélectionner les hommes, les sentiments et les passions acceptables
  • Contrôler l’esprit du citoyen : redessiner le théâtre des émotions ordinaires

Ancien chercheur invité à la Bibliothèque nationale de France, Geoffrey Fleuriaud est docteur en histoire contemporaine au sein du laboratoire C.R.I.H.A.M., et plus particulièrement dans l’équipe Sociétés conflictuelles. Il est spécialisé dans l’étude du traitement médiatique du fait criminel contemporain, et ce à partir de deux sources, la presse quotidienne régionale et les mémoires judiciaires.

 

« Cet ouvrage, résumé fort réussi d’une énorme thèse de 1300 pages, analyse les composantes de la mise en récit du vol dans la presse locale de la Vienne. »

« [Un livre] richement référencé et astucieusement séquencé »

Anne-Claude Ambroise-Rendu, Le temps des medias, 2015/1

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 29 août 2016

Presses Universitaires de Rennes