Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

La paroisse, communauté et territoire

Constitution et recomposition du maillage paroissial

Si la paroisse est bien une construction médiévale, il se confirme qu’elle a mis plusieurs siècles à prendre forme selon des modalités diverses. Archéologues, géographes sociaux, historiens, juristes, sociologues inscrivent dans cet ouvrage leurs contributions dans une démarche interdisciplinaire. Ils explorent l’hypothèse selon laquelle les facteurs qui interviennent aujourd’hui dans le démontage de ce système spatial pourraient contribuer à éclairer les conditions de son montage (et réciproquement ?).

2013

Bernard Merdrignac, Daniel Pichot, Louisa Plouchart et Georges Provost (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire longue durée

Collection : Histoire

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 542 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2267-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Aujourd’hui, le maillage en question : bilan actuel et découpage paroissial
  • L’apogée de la paroisse territoriale (de Trente à Vatican II)
  • La paroisse médiévale : construction du territoire

Bernard Merdrignac, professeur émérite d’histoire du Moyen Âge de l’université de Rennes 2, est membre associé du CNRS CERHIO – UMR 6258. Ses travaux portent principalement sur l’hagiographie bretonne et l’histoire religieuse du haut Moyen Âge.

Daniel Pichot, professeur émérite d’histoire médiévale de l’université de Rennes 2 est membre du CNRS CERHIO – UMR 6258. Il effectue ses recherches sur l’Ouest intérieur en privilégiant les thèmes des communautés rurales et de leur espace, du village, de la paroisse et des prieurés entre le Xe et le XIIIe siècle.

Louisa Plouchart, maître de conférences de géographie humaine et aménagement, université Rennes 2 et membre du CNRS, ESO – UMR 6590, a conduit des travaux de géographie sociale (grands ensembles, inégalités éducatives, mobilité, personnes âgées et transports en commun). Elle présente ici ses enquêtes sur la nouvelle territorialité religieuse dans le diocèse de Rennes, Dol et Saint-Malo.

Georges Provost, maître de conférences d’histoire moderne de l’université de Rennes 2 et membre du CNRS CERHIO – UMR 6258. Spécialiste d’histoire religieuse des XVIIe et XVIIIe siècles, il s’intéresse particulièrement aux expressions emblématiques du catholicisme breton, saisies sur la longue durée.

 

« L’objectif était, en croisant les approches et les méthodes, en échangeant pour prêter attention aux significations variées et, parfois, différentes que l’on attribue aux mots, de parvenir à une meilleure appréciation de la paroisse et de la composition du maillage paroissial. Le choix de la longue durée – des premiers siècles de l’Église aux premières années du XXIe siècle – permet de mieux atteindre le but fixé. Il offre la possibilité de saisir les évolutions du sens du mot « paroisse » et, par la mesure du balancement entre « communauté » et « territoire », les réalités religieuses, sociales, politiques et institutionnelles que ce terme recouvre. »

Esther Dehoux, Annales Histoire, Sciences Sociales, numéro 69-2

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 28 septembre 2016

Presses Universitaires de Rennes