Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Les arts de la Nation

Construction nationale et arts visuels en Lettonie, 1905-1934

Cet ouvrage se focalise sur le rôle des arts visuels en Lettonie, qui ont contribué à transformer ce qui n’était au départ qu’une idée nationale culturelle, prônée par une intelligentsia restreinte, en une revendication populaire d’indépendance. Dans cette construction, les artistes ont utilisé un héritage ancestral ni russe ni allemand – en peinture, en sculpture, en architecture et dans les arts appliqués – jouant de ce fait un rôle éminent. Ce faisant, ils ont donné à voir la Nation devenue État, tant dans l’espace public que privé, Riga devenant la vitrine privilégiée de ce processus.

Avec une préface de Krzysztof Pomian.

2013

Suzanne Pourchier-Plasseraud

filet

Domaine : Art | Histoire de l'art

Collection : Art et Société

filet

Format : 17,5 x 25 cm
Nombre de pages : 378 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2227-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Krzysztof Pomian

 

  • À la veille du XXe siècle, un éveil culturel doublement entravé

Un « risorgimento » socio-culturel, 1905-1915

  • L’apparition de revendications autonomistes au sein de l’empire russe
  • La constitution d’un imaginaire letton, 1905-1920
  • Les arts au service de l’idée lettone

Le chaos de la Première guerre mondiale, 1915-1920

  • L’effondrement de l’empire russe et l’émergence des revendications politiques lettones
  • Les artistes au service de la symbolique nationale

La construction étatique, 1920-1934

  • Un régime parlementaire vulnérable
  • Une politique culturelle volontariste
  • Lettonisation des arts visuels

Suzanne Pourchier-Plasseraud est docteur en histoire (université de Paris 1-La Sorbonne). À la suite de nombreux voyages dans les pays baltiques et notamment en Lettonie, depuis la fin des années 1970, elle s’est intéressée aux arts visuels de ces pays. Elle est co-auteur de Capitales baltes (Autrement), Carnets baltes (Lituanica), Les Litvaks, héritage universel d’un monde juif disparu (La Découverte).

 

« À l’appui de sa démonstration, Suzanne Pourchier-Plasseraud mobilise une documentation considérable tant dans le domaine des arts visuels majeurs (architecture, peinture, sculpture) que dans celui des arts mineurs (arts appliqués, céramique, gravure). »

Taline Ter Minassian, Vingtième Siècle. Revue d’Histoire, 2014/2, numéro 122

 

« Belle contribution à l’histoire culturelle de l’ère nationale, cette publication est aussi une précieuse entrée en connaissance de la Lettonie et de son passé récent. Elle fournit au lecteur un savoir très approfondi sur les trajectoires des artistes lettons, leur place dans les réseaux internationaux, la réception nationale et internationale de leurs œuvres. La documentation iconographique, abondante et de haute qualité, est un apport précieux aux analyses urbaines de l’architecture urbaine et de l’ornementation. Riga ayant été élue Capitale européenne de la culture pour l’année 2014, on ne saurait trop recommander la lecture de cet ouvrage pour la découverte et la compréhension de la création culturelle lettone. »

Anne-Marie Thiesse, Le Mouvement social

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 septembre 2016

Presses Universitaires de Rennes