Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Raymond Aron et l’Europe

La vision aronienne de l’Europe n’était ni celle de Jean Monnet ni celle du général de Gaulle. Cet ouvrage resitue dans l’histoire des idées politiques la pensée de Raymond Aron en s’appuyant sur des sources bibliographiques riches et variées : ses textes, les échanges qu’il a pu avoir avec ses contemporains et les auteurs qui ont nourri sa réflexion sur l’Europe. Il présente l’homme parti de l’idéal d’une République des Lettres comme le « grognard » de l’entreprise européenne, vétéran et critique opiniâtre de celle-ci.

Avec une préface de Fabrice Bouthillon.

2013

Joël Mouric

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 370 p.

ISBN : 978-2-7535-2240-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Fabrice Bouthillon

 

Genève, Berlin, Londres : l’éducation européenne de Raymond Aron, 1926-1943

  • Un jeune homme de bonne volonté, 1926-1930
  • « Une catastrophe pour l’Europe », 1930-1936
  • L’Europe au miroir de la thèse, 1936-1938
  • Un combat contre l’Europe hitlérienne, 1938-1943

Le moment européen 1943-1955

  • Légitimité démocratique et équilibre européen, 1943-1945
  • L’engagement européen, 1945-1948
  • L’engagement atlantique, 1948-1951
  • La CED, 1951-1954

L’Europe au-delà de la politique de puissance, 1955-1983

  • De l’acte de décès à une adhésion tempérée, 1955-1959
  • « Partie nulle en Europe » et crise politique, 1960-1969
  • Penser l’Europe, Clausewitz, 1969-1976
  • La défense de l’Europe décadente, 1976-1983

Joël Mouric, agrégé d’histoire, est docteur en histoire de l’université de Bretagne occidentale. La thèse dont est issu ce livre, Raymond Aron et l’Europe 1926-1983. La République des Lettres et le mythe politique, a été dirigée par Fabrice Bouthillon. Elle a été récompensée par le Prix Raymond-Aron 2011.

 

« Le livre de J. Mouric constitue une étude riche et claire des idées de R. Aron sur l’Europe. Soucieux d’en restituer toutes les nuances, évolutions, voire circonvolutions, ainsi que d’en préciser le contexte stratégique, il ne tente jamais d’en constituer une illusoire et anachronique synthèse qui viserait à prouver que R. Aron était pro- ou anti-européen. »

Florence Hulac, Annales. Histoire, Sciences Sociales, 69e année, 2014/1

 

« Les apports de cet ouvrage sont nombreux. Il faut d’abord saluer son souci de proposer une lecture serrée de l’œuvre d’Aron dont il livre, sur de nombreux points, une interprétation souvent nourrie et fine. […] Il faut aussi souligner l’intérêt qu’offre la mise en perspective des analyses aroniennes sur l’évolution de la politique européenne six décennies durant. »

Olivier Dard, Revue historique, n°673, 2015/1

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 juillet 2020

Presses Universitaires de Rennes