Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Le Prince, son peuple et le bien commun

De l’Antiquité tardive à la fin du Moyen Âge

Ce livre étudie, dans la lignée des travaux d’Olivier Guillot et de Karl-Ferdinand Werner, l’institution du principat fondée par Auguste et la façon dont elle a, dans ses traits fondamentaux, traversé les siècles. Le prince exerce-t-il une puissance en imposant sa volonté ou son peuple qui lui obéit reconnait-il son autorité comme légitime ? L’importance politique du principat, que la recherche contemporaine tient désormais pour essentielle, est ici vue dans un espace qui couvre une large part de l’Empire romain ainsi que ses marges celtiques et scandinaves.

2013

Hervé Oudart, Jean-Michel Picard et Joëlle Quaghebeur (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire médiévale

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 448 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2197-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • L’idéal et la norme
  • L’exercice du Principat
  • Le prince contesté

Hervé Oudart est maître de conférences en histoire médiévale (université de Paris-Sorbonne).

Jean-Michel Picard est professeur en études médiévales (université nationale d’Irlande – Dublin UCD), membre de l’Académie royale irlandaise.

Joëlle Quaghebeur est maître de conférences en histoire médiévale (université de Bretagne-Sud).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 25 août 2016

Presses Universitaires de Rennes