Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

La fabrique des pédagogues

Encadrer les colonies de vacances, 1919-1939

À travers la politique de formation des Éclaireurs de France (1919-1939), ce livre étudie comment la formation des cadres scouts a influencé l'école, l'instituteur chef Éclaireur devenant le pédagogue idéal. Ce livre revient sur cette dynamique initiée par les reformateurs sociaux pour ouvrir l'enseignement sur la vie, notamment au camp école de Cappy (Picardie) et lors des stages des centres d'entrainement aux méthodes d'éducation active (CEMÉA). Il invite ainsi à repenser l'interaction entre l'école et sa périphérie.

2013

Nicolas Palluau

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Sciences humaines et sociales | Éducation

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 302 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-2175-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Pascal Ory

 

Pédagogie du plein air en sortie de guerre, 1919-1923

  • L’ombre portée de la guerre 1919-1923
  • Conservatisme et modernité des Éclaireurs

Dynamique socioscolaire de la formation, 1923-1932

  • Cappy contre l’école et la science
  • Éclaireurs et ordres scolaires

Colonies de vacances et République, 1923-1939

  • Famille et question sociale de la victoire à la crise, 1923-1935
  • Vers les centres d’entraînement, 1936-1937
  • Nationaliser le stage, 1938-1939

Nicolas Palluau a enseigné l’histoire de l’éducation physique dans les universités de Marne-la-Vallée, Montpellier I et Nice. Docteur en histoire, il est chercheur correspondant dans l’équipe HEMOC de l’université d’Avignon, Centre Norbert Elias–UMR 8562.

 

« Bien plus qu’une contribution à l’histoire d’un mouvement de jeunesse, cet ouvrage porte un éclairage fondamental pour qui souhaite comprendre l’émergence, et ses conditions, de l’institutionnalisation de la formation des premiers « surveillants-cadres-moniteurs », devenus animateurs volontaires. Plus largement, en expliquant l’évolution des colos et le passage de leurs visées sanitaires à des intentions éducatives, il permet de comprendre comment s’est développée l’extension de la forme scolaire, et donc la scolarisation des vacances des enfants. En ce sens, il intéressera tant les chercheurs du champ que les praticiens de l’animation et de ses formations.

Baptiste Besse-Patin, Agora débats/jeunesses, numéro 67, 2014/2

 
« En mettant à l’honneur une trentaine de documents et photographies caractéristiques ; et en dressant un portrait fin des acteurs les plus marquants de cette mouvance, de Georges Bertier et Fernand Bouteille à André Lefèvre et Gisèle de Failly, il redonne vie à ces moments de formation. Et c’est là que se situe l’intérêt premier d’un ouvrage en forme de véritable plongée dans un univers ayant marqué des générations d’éducateurs enthousiastes, qui, convaincus de l’humanisme de leur mission, ont contribué à faire de l’être une finalité supérieure au savoir. »

 FUCHS Julien, Vingtième siècle, numéro 121, 2014 

 

« Le livre de Nicolas Palluau mérite d’être lu avec attention. »

Laurent Besse, Histoire@Politique, 14 avril 2014

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 25 mai 2016

Presses Universitaires de Rennes