Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Expérience esthétique et art contemporain

Ce livre entreprend de réévaluer l’expérience esthétique et il montre comment l’art contemporain peut la renouveler par-delà les mutations théoriques, pratiques et sociologiques de l’art et de la notion d’expérience au XXe siècle. Il explore les voies de ce renouveau à partir de nombreuses analyses artistiques. Plus largement, il permet de réhabiliter l’idée même d’expérience et oblige le philosophe à réinterroger ses propres positions théoriques.

2013

Marianne Massin

filet

Domaine : Art | Esthétique et philosophie de l'art

Collection : Æsthetica

filet

Format : 17 x 21 cm
Nombre de pages : 174 p.

Illustrations : Couleurs

ISBN : 978-2-7535-2252-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 16,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Les qualités de l’expérience esthétique…

  • Les équivoques de la notion, un héritage contrasté
  • Les dimensions constitutives de l’expérience esthétique
  • « Petite apologie de l’expérience esthétique »

… à l’épreuve du contemporain

  • Du contemporain et de l’inactuel
  • Épreuves esthésiques et crise de l’expérience

Les voies d’un renouveau

  • À la croisée des chemins artistiques
  • L’expérience d’une aisthesis réfléchie
  • Déployer les traces sensibles : l’actualisation du virtuel
  • Déployer la trame de l’imaginaire et des libres associations

Maître de conférences en philosophie de l’art et habilitée à diriger des recherches, Marianne Massin enseigne à l’université Ch.-de-Gaulle, Lille 3. Elle a notamment publié Figures du ravissement. Enjeux philosophiques et esthétiques, Éd. Grasset-Le Monde, 2001, Prix « Le Monde de la recherche universitaire » ; La Pensée vive. Essai sur l’inspiration philosophique, Éd. Armand Colin, 2007.

 

« En accostant en philosophe sur le continent pourtant déjà bien arpenté de l’art contemporain, Marianne Massin dégage l’espace conceptuel favorable au dialogue – c’est-à-dire à la discussion raisonnée, bienveillante et cependant sans concession – entre philosophes et plasticiens. »

KOETTLITZ Olivier, Acta Fabula, vol.15, n°2

 

« On est ici fort loin des problématiques qui, au cours de quelques décennies antérieures, ont gouverné les débats sur les capacités critiques de l’art et des pratiques artistiques. Même si la question de l’esthético-politique déborde les œuvres, elle ne place plus en attente la question de la relation de l’art au politique. Elle indiquerait que l’art expose le monde, expose au monde. »

Michel Enaudeau, Cahiers Philosophiques, numéro 137, 2e trimestre 2014

 

« Volontiers donné pour déconcertant, l’art contemporain ne cesse d’interroger l’expérience que l’on peut en faire. Le dernier ouvrage de Marianne Massin établit ainsi que l’expérience esthétique de l’art contemporain est prise dans un étau philosophique »

Benjamin Riado, Etudes, juillet 2014

 

« alors que beaucoup d’ouvrages consacrés à l’art contemporain sont des monographies ou s’attachent à des thèmes ou interrogations particulières, celui de Marianne Massin qui réunit un nombre impressionnant de références est donc une rare et importante synthèse. […] l’abondance et la pertinence des exemples convoqués lui permettent d’augurer avec légitimité de la fécondité de la voie esthétique dans le renouveau contemporain de l’art. »

Catherine Fricheau, La Vie des idées, 29 mai 2014

 

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 24 mai 2017

Presses Universitaires de Rennes