Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Expériences de la folie

Criminels, soldats, patients en psychiatrie (XIXe-XXe siècles)

À partir de trois situations institutionnelles différentes (judiciaire, militaire, hospitalière) exposées dans leur contexte historique des XIXe et XXe siècles, ce volume saisit les trajectoires singulières des patients dans leurs interactions avec les configurations institutionnelles de la psychiatrie et les catégories médicales qui définissent la maladie mentale. Il s’y dessine une autre histoire de la folie dans laquelle les médecins sont acteurs au même titre que les juges, les militaires ou les patients.

2013

Laurence Guignard, Hervé Guillemain et Stéphane Tison (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 328 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-2187-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

De la fureur à la dangerosité : folie violente/folie dangereuse au XIXe siècle

  • « Furieux », « dangereux », « dangerosité » : figures et concepts
  • Hôpital ou prison ? Les institution de la régulation

Du front à l’asile : l’expérience de la folie de la Grande Guerre aux années vingt

  • L’impact de la guerre sur l’institution psychiatrique et les dispositifs de soin
  • Pratiques médicales et regards scientifiques sur les pathologies liées à la guerre
  • Expériences individuelles et familiales de la folie

Les malades dans l’institution hospitalière au XXe siècle

  • Expériences psychiatriques
  • L’institution en question
  • La résurgence de la parole des patients et de leurs familles

Laurence Guignard est maîtresse de conférences à l’université de Lorraine, centre de recherche universitaire lorrain d’histoire (CRULH).

Hervé Guillemain est maître de conférences à l’université du Maine (Le Mans), centre de recherches historiques de l’Ouest (L’UNAM, CERHIO-UMR 6258).

Stéphane Tison est maître de conférences à l’université du Maine (Le Mans), centre de recherches historiques de l’Ouest (L’UNAM, CERHIO-UMR 6258).

 

« A partir de trois situations institutionnelles différentes – judiciaire, militaire, hospitalière – exposées dans le contexte historique des XIXè-XXè siècles, les auteurs de ce volume s'appliquent à saisir les trajectoires singulières des patients dans leurs interactions avec les configurations institutionnelles de la psychiatrie et les catégories médicales qui définissent la maladie mentale. »

L'information psychiatrique, 89 : 265-6, 2012

 

« C’est assez dire la très grande richesse de cet ouvrage à la fois par la diversité des thèmes et des périodes abordés, de ses approches, et par le nombre de questions qu’il pose et de pistes qu’il ouvre. »

Olivier Faure, Histoire, médecine et santé, numéro 5, été 2014

 

« Difficile […] de faire l’économie de [cette] lecture dès lors qu’on s’intéresse aux questions de santé aux armées en 1914-1918 ou à l’émergence pendant ces années d’un nouveau régime d’administration de l’infirmité. »

Sylvain Bertschy, Le Mouvement social, n°253, 2015/4

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 septembre 2017

Presses Universitaires de Rennes