Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Genre et migrations postcoloniales

Lectures croisées de la norme

Les migrations sont à envisager comme autant de contextes, à la lumière du genre entendu comme la production sociale des différences et des distinctions et leur incorporation matérielle, et comme l’ensemble des processus de fabrication, d’institution et de légitimation de rapports sociaux dissymétriques. Le fil conducteur est donc ici celui d’une réflexion sur les théorisations de la norme, énoncées depuis ce double point de vue, et sur les violences symboliques que celles-ci révèlent ou dont elles procèdent, qu’il s’agisse de la tentation universaliste de la théorie occidentale, d’une part, du refus radical de cette théorie, d’autre part, ou encore de la cristallisation autour des discours masculins de décolonisation.

2013

Yolaine Parisot et Nadia Ouabdelmoumen (dir.)

filet

Domaine : Littérature | Littérature XXe siècle

Collection : Plurial

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 190 p.

ISBN : 978-2-7535-2179-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 15,00 €

 

  • Documents
  • Auteur(s)

Yolaine Parisot est maître de conférences en littérature générale et comparée à l’université Rennes 2 et membre du CELLAM EA 3206 où elle est co-responsable du programme « Force et vertu de la littérature face à l’histoire immédiate ».

Nadia Ouabdelmoumen est doctorante en sciences du langage à l’université Rennes 2 et membre du PREFics EA 4246.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 15 novembre 2019

Presses Universitaires de Rennes