Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Lectures de madame de Sévigné

Les lettres de 1671

Ce manuel rassemble des études textuelles précises des lettres de Mme de Sévigné. Elles ont en commun de pratiquer des protocoles de lecture attentifs à ne plus faire l’économie de l’analyse minutieuse des procédures et des formes signifiantes. Car c’est bien pour son style que la marquise est unanimement célébrée depuis plus de trois siècles, des générations de critiques et de commentateurs répétant à l’envi que « ce qui vaut encore mieux que les choses qu’elle dit, c’est la manière de les dire ».

2012

Cécile Ligneureux (dir.)

filet

Domaines : Littérature | Littérature XVIIe siècle
Concours | Agrégation Lettres modernes

Collection : Didact Français

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 234 p.

ISBN : 978-2-7535-2061-5

Disponibilité : auprès de l'éditeur
Prix : 16,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Lectures rhétoriques
  • Lectures poétiques
  • Lectures interdiscursives
  • Lectures stylistiques

Cécile Lignereux est maître de conférences en langue et littérature françaises du XVIIe siècle à l’université Stendhal-Grenoble 3.

 

« Par la qualité des publications auxquelles ils donnent désormais souvent lieu, les programmes d’agrégation sont devenus, pour la recherche, des occasions fécondes de diffusion des savoirs, de reactualisation des approches et d’ouverture de voies nouvelles qui inspireront, peut-être, les thèses de demain. Ce volume sur les lettres de 1671 de Madame de Sevigne fait partie des parutions importantes en relation avec le concours et qui resteront au-delà de lui. »

Olivier Leplâtre, Dix-septième siècle, n°266, 2015/1

 

« L’ouvrage offre ainsi une riche matière, souvent nouvelle, ou abordant avec des outils neufs des thèmes essentiels de la correspondance, appréhendés sous l’axe fédérateur des procédés d’écriture. »

Frédéric Calas, Revue d’histoire littéraire de la France

 

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 octobre 2018

Presses Universitaires de Rennes