Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Pouvoir et violence en Amérique latine

Cet ouvrage analyse, à partir des trois œuvres romanesques au programme de l’agrégation externe d’espagnol, la relation complexe entre art, pouvoir et violence en Amérique latine. Lituma en los Andes de Mario Vargas Llosa, Abril rojo de Santiago Roncagliolo et Trabajos del reino, Yuri Herrera (2004) ont en commun de partager la même thématique ancrée dans la réalité historique de leurs pays respectifs : la « guerre populaire » qu’a menée Sentier Lumineux ou la violence des narcotrafiquants qui gangrène l’État mexicain.

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Violence et pouvoir

  • Les racines du mal
  • Nouvelles formes de la violence

Histoires violentes

  • Le Pérou
  • Trabajos del Reino

Esthétiques de la violence

  • Du thriller à la parodie du récit mythique
  • Trabajos del reino : du narcocorrido à la chanson de geste

Françoise Aubès est professeur de littérature latino-américaine à l’université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense. Elle travaille sur le roman péruvien au XXe siècle, mais aussi sur les genres comme l’écriture personnelle, l’autobiographie et journal intime. Coauteur avec M. Gladieu de

Lectures de Los ríos profundos de José María Arguedas

(PUR), elle est aussi co-directrice de publication de la revue América.

Marie-Madeleine Gladieu est professeur à l’université de Reims. Spécialiste de l’œuvre de Mario Vargas Llosa, elle est l’auteur de Lectures de doña Bárbara (PUR), et avec F. Aubès, Los Ríos profundos (PUR).

Sébastien Rutés est maître  de conférences à l’université Nancy 2 où il enseigne la littérature latino-américaine. Spécialiste du Mexique, il travaille sur les paralittératures latino-américaines (roman policier, fantastique, science-fiction). Il est l’auteur de nombreuses publications sur le roman noir en Amérique latine.

 

« Des guerres de conquête menées par les peuples préhispaniques à la violence liée aux coups d’État militaires appuyés par les Etats-Unis au cours du XXe siècle, en passant par les luttes pour l’indépendance suivies de guerres civiles et autres conflits et autres conflits de frontières, les pays latino-américains se sont construits « dans l’instabilité des institutions, sous le signe de la violence, violence sociale, violence économique » (p.17). »

Chiara Giordano, Revue internationale et stratégique, numéro 93

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 24 septembre 2018

Presses Universitaires de Rennes