Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Genèse de la santé publique internationale

De la peste d’Orient à l’OMS

C’est en croisant les sources d’Europe et d’Orient, dans une approche globale, qu’est abordée dans cet ouvrage la question sanitaire d’Orient, prise dans la tourmente des enjeux coloniaux, de ceux du nationalisme et de l’internationalisme naissants. Elle donne à voir la façon dont les acteurs des deux rives de la Méditerranée ont fait conjointement l’apprentissage des règles internationales. Elle révèle également les modalités particulières de la médicalisation au Moyen-Orient qui, malgré leur caractère autoritaire, ont suscité de profonds changements sociaux et culturels.

En coédition avec l’Institut français du Proche Orient.

2012

Sylvia Chiffoleau

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 288 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-2091-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • La rencontre médicale de l’Europe et de l’Orient
  • La question sanitaire d’Orient
  • La mise en place d’une stratégie sanitaire internationale en Orient
  • L’aboutissement de la stratégie d’externalisation sur fond d’offensive des épidémies
  • Les Conseils sanitaires d’Alexandrie et de Constantinople : des courroies de transmission fragiles mais efficaces
  • Au cœur du dispositif sanitaire et quarantenaire du pèlerinage à La Mecque
  • La question sanitaire d’Orient dans le nouveau dispositif institutionnel international

Sylvia Chiffoleau est historienne, chercheur CNRS à l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) de Beyrouth. Elle consacre ses travaux à l’étude des sociétés du monde arabe depuis le XIXe siècle, notamment à travers les pratiques et les représentations de la santé, les processus d’internationalisation des normes sociales et des politiques publiques, ou encore l’évolution des rapports au temps.

 

« On saluera […] la grande attention à la question de la représentation des autres, à la question de la considération des individus dans les traitements collectifs modernes, qui constitue sans doute le coeur du problème biopolitique. »

Lectures, 25 mars 2013

 

« Cet ouvrage est une contribution importante au renouveau des études sur l’histoire de la santé publique à l’époque contemporaine. »

Vingtième siècle, avril 2013

  

« Dans cet ouvrage, Sylvia Chiffoleau analyse l’évolution des stratégies et politiques sanitaires internationales de la première moitié du XIXe siècle à la création de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1948. »

CHANTRE Luc, Revue d’histoire du XIXe siècle, n°47-2013/2

 

« Sylvia Chiffoleau, chercheuse au CNRS rattachée au LAHRA de Lyon, spécialiste reconnue de l’histoire du monde arabe contemporain et des questions d’histoire de la médecine au Proche Orient, apporte une pierre importante à cette recherche par son regard porté notamment sur les institutions égyptiennes et ottomanes du XIXe et début XXe siècle. Celles-ci sont analysées dans cet ouvrage aussi bien dans leurs dynamiques locales et régionales que dans le cadre des conflits internationaux qui ont fortement influencé leurs constitutions et leurs pratiques. »

Jakob Vogel, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 26 juin 2015  

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 02 décembre 2016

Presses Universitaires de Rennes