Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Le spectacle des joutes

Sport et courtoisie à la fin du Moyen Âge

Les pas d’armes sont des jeux corporels où la dépense physique, les accidents, l’esprit compétitif, les tricheries et le chauvinisme font rage, dans un cadre réglementé. Spectacles pour un public nombreux en partie féminin, les pas d’armes ont aussi une réalité financière et politique. Les plus grands princes de Castille, de Bourgogne ou de France côtoient les champions les plus réputés. Avec ce regard sur les pratiques physiques médiévales, la comparaison entre sport et pas d’armes devient possible. Elle s’oppose aux « penseurs du muscle » qui ont communément admis que le sport est né au XIXe siècle en Angleterre sur des bases antiques…

Avec une préface d’Adeline Rucquoi.

2012

Sébastien Nadot

filet

Domaine : Histoire | Histoire médiévale

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 354 p.

Illustrations : Couleurs

ISBN : 978-2-7535-2148-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface d’Adeline Rucquoi

 

Une pratique physique

  • Le matériel, les règles et l’affrontement
  • Une pratique physique édulcorée ?
  • Des jeux pour les chevaliers

Un spectacle

  • Une « Internationale chevaleresque »
  • La splendeur des joutes
  • Le champion, chevalier idéal

Des enjeux économiques et politiques

  • L’argent : un moteur essentiel ?
  • Politique et diplomatie

Sébastien Nadot est titulaire d’un doctorat en histoire médiévale de l’EHESS. Auteurd’un premier ouvrage intitulé Rompez les lances ! Chevaliers et tournois au Moyen Âge (éd. Autrement, 2010), il a enseigné l’histoire du sport à l’université d’Orléans et à l’IUFM de Nice.

 

« Sébastien Nadot entend montrer à travers ses travaux que ce qu’on dénomme joutes révèle en réalité des pratiques aux dimensions multiples »

La Cliothèque, 3 janvier 2013
 

« C’est un plaisir de lire cet auteur (…). Cette étude scrute la vie des jouteurs et tournoyeurs jusque dans ses moindres détails (…). Il ravira ceux qui veulent posséder un ouvrage de référence sérieux dans le domaine des tournois médiévaux. »

Histobiblio, 2012
 

« Notre époque n'a pas inventé le sport-spectacle... »

L'histoire, mars 2013

 

 « Un ouvrage plaisant à lire, fort bien documenté à partir d’archives originales et qui a le mérite de prolonger le débat sur la généalogie des jeux et des sports. »

PETER Jean-Michel, European Studies in Sports History

 

« [ce livre est appelé] à rapidement devenir [un ouvrage] de référence et à ouvrir à d’autres études portant sur des sujets semblables. »

Christophe Masson, Le Moyen Âge, CXX-2014

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 février 2020

Presses Universitaires de Rennes