Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Changer les noms des rues de Paris

La Commission Merruau, 1862

Ce livre publie le rapport officiel de la commission Merruau (1862) ainsi que le contenu de deux grands tableaux conservés à la bibliothèque de l’Hôtel de Ville, inédits jusqu’ici, qui présentent les motifs des regroupements de voies ou des changements de nom. Le but de la commission est en effet de conforter, par l’adoption d’un système commun de numérotation des maisons et par le choix des odonymes, un registre identique à l’échelle de l’agglomération, et concourir ainsi à l’uniformisation de la mémoire collective. Toutes les propositions n’ont pas été suivies mais le Paris d’aujourd’hui est bien l’héritier des choix de la commission.

2012

Florence Bourillon (textes prés. et éd. par)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire urbaine

Collection : Mémoire commune

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 348 p.

ISBN : 978-2-7535-2000-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Introduction

  • La Commission Merruau
  • Le travail de la Commission
  • Les propositions de la Commission
  • Les propositions de la Commission ont-elles été appliquées ?

Le rapport de la Commission Merruau

  • Rapport sur la nomenclature des rues et le numérotage des maisons de Paris
  • Révision de la nomenclature des voies de Paris, tableaux A et B

Annexes

Florence Bourillon, professeur à l’université de Paris-Est-Créteil (UPEC) et responsable du Centre de recherche en histoire européenne comparée (CRHEC), travaille sur les transformations de Paris au XIXe siècle. Elle a publié avec Annie Fourcaut aux Publications de la Sorbonne/Comité d’histoire de la Ville de Paris, Agrandir Paris, 1860-1970, en avril 2012.

 

« C’est une petite page de l’histoire parisienne qui méritait d’être écrite »

Revue administrative, 2013

 

« En s’intéressant au travail de la commission Merruau, Florence Bourillon évoque dans cet ouvrage les étapes de l’un des chantiers les plus méconnus de l’époque d’Haussmann, qui a pourtant été tout aussi déterminant dans la fixation des repères urbains actuels. Elle rappelle ainsi que la transformation de la ville passe aussi par les dénominations et leur sens. »

FERIEL Cédric, Métropolitiques.eu, 3 mars 2014

 

« C’est une excellente idée que d’avoir publié ce rapport, qui évoque une conséquence peu abordée jusqu’ici de l’extension du territoire parisien en 1860. Le document satisfera aussi bien le lecteur qui cherche une vue d’ensemble que celui qui veut suivre la dénomination des rues dans un quartier donné. »

Jean-Claude Boyer, Historiens & Géographes, numéro 426, 2014

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 29 août 2014

Presses Universitaires de Rennes