Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Stendhal

historien de l’art

Peut-on considérer Stendhal comme un historien de l’art ? En admettant que les écrits où Stendhal tient une posture d’historien de l’art sont importants, on réévalue un pan de littérature artistique d’une grande richesse, injustement écartée à cause de son étrangeté et de son manque apparent d’érudition. Ainsi, reconsidérée dans une perspective européenne, la grande nouveauté du projet éditorial d’Histoire de la peinture en Italie apparaît plus flagrante et son échec trouve davantage d’explications.

2012

Daniela Gallo (dir.)

filet

Domaines : Art | Histoire de l'art
Littérature | Littérature XIXe siècle

Collection : Art et Société

filet

Format : 17,5 x 25 cm
Nombre de pages : 234 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2020-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • L’historien et son public
  • La pensée stendhalienne de l’art
  • Juger l’art : les goûts d’un critique
  • Deux références sans déférence : Lanzi et Constantin
  • Échos grenoblois

Daniela Gallo est professeur d’histoire de l’art de la Renaissance et moderne à l’université Pierre-Mendès-France-Grenoble 2 et membre du LARHRA (UMR 5190), spécialiste de sculpture, de l’héritage de l’Antiquité dans l’art et la culture européens et d’historiographie. Elle a été commissaire d’expositions et a organisé des colloques et des journées d’études en France et à l’étranger. Elle prépare actuellement un ouvrage sur les dispositifs de présentation des œuvres dans l’Europe du XVIIIe siècle.

 

« Ce beau volume d’actes soigneusement édité offre l’occasion de répondre à ceux qui par le passé ont prétendu qu’il n’y avait point de pensée de l’art authentiquement stendhalienne. »

ARROUS Michel, HB – Études stendhaliennes internationales n°18-2014

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes