Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Agir-en-réseau

Modèle d’action ou catégorie d’analyse ?

Que signifie ce nouvel impératif « d’agir-en-réseau » ? Ce livre déploie un panorama de réponses à travers les analyses de sociologues, de politologues, d’historiens et d’anthropologues qui clarifient en quoi cette notion est utile et ce, à partir d’études de cas : altermondialistes, promoteurs du budget participatif, libertaires, environnementalistes, universitaires, etc. Il ouvre une voie vers un usage compréhensif et réflexif de la notion de réseau dans l’analyse de l’action collective.

2012

David Dumoulin Kervran et Marielle Pepin-Lehalleur (dir.)

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Politique
Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Res Publica

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 238 p.

ISBN : 978-2-7535-2053-0

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Le réseau comme modèle dominant de l’action collective et grille d’évaluation
  • Tisser trame et chaîne : le réseau, analyseur des liens multiniveaux
  • Franchir les marges des organisations et perpétuer les liens : une catégorie féconde mais évanescente

David Dumoulin Kervran est sociologue, maître de conférences à l’Institut des hautes études de l’Amérique latine, université Sorbonne Nouvelle, et chercheur au CREDA UMR 7227 CNRS et université Sorbonne Nouvelle. Ses publications portent sur l’action collective transnationale, la conservation de la biodiversité et les savoirs qui s’y rapportent : savoirs traditionnels, taxonomie. Il est éditeur du livre Le multiculturalisme “au concret”. Un modèle latino-américain ? (2012).

Marielle Pépin-Lehalleur est anthropologue, chercheur au CREDA. Son terrain de recherche est le Mexique où elle a co-édité plusieurs livres sur des thèmes divers liés à la vie rurale et urbaine : économie paysanne, construction régionale, participation politique, expériences migratoires entre Oaxaca et les États-Unis et processus d’insertion dans la vie urbaine.

 

«Cet ouvrage collectif souligne l’intérêt de l’analyse des réseaux sociaux pour comprendre les dynamiques de l’action collective.»

JARRIER Anne-Lucie, Revue française de science politique, volume 63 n°5, 2013

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 17 septembre 2021

Presses Universitaires de Rennes