Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Pour une histoire du risque

Québec, France, Belgique

L’histoire du risque que propose ce livre déborde largement les notions de statistique, de calcul probabilitaire et de traitement assurantiel des dangers. Si, en effet, le risque a une histoire, le risque est aussi histoire, car il concerne le rapport des sociétés au temps. Dans cet ouvrage, des historiens de tous horizons ont recours au concept de risque pour comprendre le passé, pour examiner leur objet de recherche sous un angle différent, qu’il s’agisse d’histoire des sciences et techniques ou du droit, ou d’histoire environnementale, sociale ou politique.

 En coédition avec les Presses de l’université du Québec.

2012

David Niget et Martin Petitclerc (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 334 p.

ISBN : 978-2-7535-1972-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Domestiquer l’aléa
  • Mutualiser les fléaux
  • La fabrique de la civilité

David Niget est chercheur postdoctoral et enseignant au Centre d’histoire du droit et de la justice de l’Université catholique de Louvain.

 

Martin Petitclerc est professeur au département d’histoire de l’université du Québec à Montréal. Il est également chercheur au centre d’histoire des Régulations sociales (CHRS) et au centre de recherche sur les Innovations sociales (CRISES).

 

« Pour une histoire du risque est donc un ouvrage collectif dont l’objet et la problématique s’inscrivent dans une transdisciplinarité, qui va au-delà de la démarche historique et s’en émancipe. Loin de faire du risque une évolution sociétale, les auteurs ont voulu proposer une contribution à son étude dans le champ des sciences sociales (…) »

Emmanuel Nar, Revue française de science politique, vol63, n°1, 2013

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 27 mai 2016

Presses Universitaires de Rennes