Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les paradoxes de l’écriture

Sociologie des écrits professionnels dans les institutions d’encadrement

Outil privilégié du New Public Management, l’écriture reste une ressource essentielle dans la division du travail et dans les stratégies de mobilité et de distinction des professionnels. Dans cet ouvrage, les pratiques d’écritures rendent partout compte des tensions, des hiérarchies et plus largement de la division du travail (armée, police, magistrature, aide sociale). On voit alors combien le travail institutionnel d’écriture engage des positions et des identités professionnelles, mais aussi des stratégies de placement et des luttes de classement.

2012

Christel Coton et Laurence Proteau (dir.)

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Le Sens social

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 262 p.

ISBN : 978-2-7535-2015-8

Disponibilité : en librairie
Prix : 17,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • L’écriture, un capital ambigu
  • Standardisation de l’écriture et enjeux professionnels
  • Scribes sous contrainte du droit
  • Des écrits pour asseoir sa position

Christel Coton et Laurence Proteau sont sociologues, membres du Centre de sociologie européenne (CESSP-CSE) et maîtres de conférences respectivement à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’université de Picardie Jules-Verne.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 15 décembre 2017

Presses Universitaires de Rennes