Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

La revue Fontaine

Poésie, Résistance, engagement, Alger 1938-Paris 1947

« Revue de la Résistance en pleine lumière » selon son directeur et fondateur Max-Pol Fouchet, Fontaine naît à Alger au printemps 1939. D’abord revue au tirage confidentiel, essentiellement tournée vers la promotion de la jeune poésie, la revue ne tarde pas à s’emparer de questions telles que la place du poète dans la cité. Première des revues littéraires légales à s’opposer publiquement à l’idéologie de la Révolution nationale dès août 1940, elle devient l’un des acteurs majeurs du champ littéraire sous l’Occupation, suscitant parfois rivalités et jalousie. Louis Aragon, Paul Éluard, Pierre Emmanuel ou encore Pierre-Jean Jouve composent alors ses sommaires.


Avec une préface de Jean-Yves Mollier.

2012

François Vignale

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Guerre et société
Littérature | Littérature XXe siècle

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 292 p.

ISBN : 978-2-7535-1971-8

Disponibilité : en librairie
Prix : 16,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Jean-Yves Mollier

  

Naissance d’une revue (automne 1938-été 1940)

  • Mithra et les origines de Fontaine
  • Vers Fontaine : une continuité apparente
  • Le premier projet de Fontaine
  • Dans le champ des revues : une place en définition

Construire et résister. Juillet 1940-octobre 1942

  • Fontaine dans la défaite (juillet-décembre 1940)
  • Un projet poético-politique
  • Vers l’acquisition d’une position dominante
  • Produire Fontaine

Institutionnalisation et nouvelle concurrence. 1943-1944

  • Un climat politique incertain (novembre 1942-mai 1943)
  • Un projet politico-poétique
  • Un champ des revues bouleversé
  • Un fonctionnement à repenser

À Paris : le déclin. 1945-1947

  • L’installation à Paris (automne 1944-printemps 1945)
  • Un changement de modèle
  • Continuer à exister
  • Une fin pénible

François Vignale est conservateur des bibliothèques à l’université du Maine et membre du CERHIO. Ses recherches portent sur le champ littéraire sous l’Occupation et l’histoire culturelle de l’Afrique du Nord.

 

« L’étude de François Vignale, homme du livre maîtrisant tous les ressorts de l’histoire de l’imprimé, permet de mesurer combien la revue « Fontaine », périphérique d’un point de vue géographique, s’est imposée au centre de ce réseau »

Vingtième siècle, avril 2013

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes