Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Sociologie du soi

Essai d’herméneutique appliquée

Johann Michel élabore dans cet ouvrage une sociologie du soi à partir de l’herméneutique du philosophe Paul Ricœur. Quelles sont les techniques qui permettent des transformations de soi ? Il met ensuite à l’épreuve son essai théorique sur des récits de vie marqués par la guerre d’Algérie et la migration algérienne en France. Ces personnes, confrontées à des discriminations et à des stigmatisations reconfigurent peu à peu leur histoire, à la faveur de dispositifs actifs de réappropriation par les nouvelles générations.

Avec une préface de Vincent de Gaulejac.

2012

Johann Michel

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Philosophie
Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Le Sens social

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 214 p.

ISBN : 978-2-7535-1989-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 16,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Vincent de Gaulejac

 

De l’herméneutique à la sociologie du soi

  • Construire une sociologie herméneutique en venant de Ricœur
  • Socialisations, subjectivations et mises en intrigue de soi

Récits de vie de descendants de travailleurs algériens immigrés en France

  • Revendication assimilatrice et construction républicaine de soi
  • Interculturalité et bricolage identitaire
  • Rupture généalogique et identification berbère
  • Racisme ordinaire et affirmation de l’« arabitude »
  • Assimilation et injonction à l’intégration

Récits de vie de descendants de harkis

  • Imaginaire méditerranéen et horizon cosmopolite de soi
  • Rejet de l’assimilation et conversion à l’islam
  • Revanche sociale et engagement politique
  • Imaginaire militaire et rupture mémorielle

Johann Michel est professeur à l’université de Poitiers et chercheur rattaché à l’IMM/EHESS. Il est notamment l’auteur de Paul Ricœur, une philosophie de l’agir humain (Paris, Cerf, 2010) et de Gouverner les mémoires (Paris, PUF, 2010).

 

"Quelque peu ésotérique, ce titre cache en réalité un projet intellectuel bien délimité : mettre en oeuvre empiriquement les catégories de la philosophie de Paul Ricoeur."

Sciences humaines, juillet 2012.

 

« Comment construire une sociologie herméneutique à partir de l’œuvre de Paul Ricœur ? C’est la question à l’origine de l’ouvrage de Johann Michel qui repose sur l’élaboration d’un cadre théorique original et sur sa mise à l’épreuve empirique. »

SAVARESE Éric, Revue française de science politique, volume 63 n°6, 2013

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes