Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La faute dans l’épopée médiévale

Ambiguïté du jugement

Les textes épiques du Moyen Âge, tout en reflétant une réalité, sont aussi les promoteurs d’une réflexion sur les fautes humaines. Si le manichéisme épique reste toujours opérationnel, surligné par une considération négative de la vie humaine entachée systématiquement de péché, se fait jour une vision bien plus nuancée, liée à la fois aux incertitudes du droit, à l’idée forte de l’importance d’un arbitraire du juge et à la force du hasard comme des passions. D’autre part, à côté de l’esthétique de la force dominant les épopées, les jongleurs mettent en œuvre une esthétique du judiciaire qui, en particulier, s’articule autour d’un jeu sur la faute et sur les multiples ambiguïtés de son jugement.

2012

Bernard Ribémont (dir.)

filet

Domaine : Littérature | Littérature Moyen Âge

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 256 p.

ISBN : 978-2-7535-1752-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 17,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Trahison et circonstances atténuantes
  • Une culpabilité et une innocence qui se cherchent
  • La guerre, le héros et la mort

Ouvrage dirigé par Bernard Ribémont avec des contributions de Jean-Claude Vallecalle, Alain Corbellari, Bernard Guidot, Caterines M. Jones, Claude Roussel, Emmanuelle Poulain-Gautret, Francine Mora, Galice Pascault, Marion Bonansea, Nadine Henrard, Nathalie Réniers-Cossart, Philippe Haugeard, Sarah Baudelle-Michels et Wilfrid Besnardeau.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes