Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Ivresse et ivrognerie dans la France moderne

Ce livre propose pour la première fois une analyse historique rigoureuse et systématique de l’ivresse et l’ivrognerie dans la France d’Ancien Régime : tous ceux que Diderot appelle avec humour les « inspirés de la gourde » y sont présents. Tous les points de vue politiques, religieux, judiciaires, économiques, sociaux et culturels y sont analysés tant à l’échelle du royaume qu’à l’échelle locale. Si une « culture de l’enivrement » imbibe fortement l’ensemble du corps social, les oppositions s’avèrent pragmatiques et marquées par le compromis.

En coédition avec les Presses universitaires François-Rabelais.

2011

Matthieu Lecoutre

filet

Domaine : Histoire | Histoire moderne

Collection : Tables des hommes

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 400 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-1706-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 21,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Essor des discours répressifs : Le glaive, la crosse, la vertu et le caducée

Une condamnation directe dès 1536
Mutation vers des condamnations indirectes
La morale face à l’enivrement
Essor de l’opposition médicale

Une culture de l’enivrement enracinée

L’ivresse artistique
Une pratique culturelle : quand l’enivré n’est pas un déviant
Le compromis des autorités : l’enivré toléré
Des invitations à l’ivresse contradictoires : nunc est bibendum

Agrégé d’histoire, docteur en histoire moderne de l’université de Bourgogne, membre de l’Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation (IEHCA), chercheur associé de « L’équipe alimentation » LEA de l’université François-Rabelais de Tours et de l’UMR 5605 de l’université de Bourgogne-CNRS « Ordre et désordre dans l’histoire des sociétés », Matthieu Lecoutre est spécialisé dans l’histoire culturelle de la France du XVIe au XVIIIe siècle.

 

" C'est la première fois qu'une histoire de l'ivresse et de l'ivrognerie est envisagée dans le cadre de la France d'Ancien-Régime."

L'Histoire, mai 2012.

 

« M. Lecoutre nous délivre finalement un tableau varié, tout en nuances, de cette culture de l’enivrement qui parcourt la France et l’ensemble de la société du XVIe au XVIIIe siècle, avec des usages dont on peut penser qu’ils perdurent en partie au siècle suivant avant que la dénonciation de l’alcoolisme ne vienne y mettre fin. »

Philippe Meyzie, Revue d’Histoire moderne et contemporaine, numéro 59, 2012

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 février 2017

Presses Universitaires de Rennes