Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les Français et l’argent

Entre fantasmes et réalités

Plus qu’une histoire de l’argent en France durant la période contemporaine, cet ouvrage explore l’histoire des relations des Français avec l’argent. S’inscrivant dans une perspective interdisciplinaire, il part de l’idée que l’argent est à la fois facteur, signe et conséquence de la valeur sociale des biens et des personnes. À la croisée de l’histoire économique, sociale, politique et culturelle, les approches proposées sont autant de contributions à une histoire totale de l’argent, cette réalité protéiforme des sociétés contemporaines.

2011

Alya Aglan, Olivier Feiertag et Yannick Marec (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire économique

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 354 p.

ISBN : 978-2-7535-1336-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Identités et pratiques sociales
  • Pouvoir, tensions et régulation
  • Perceptions, valeur et morale

Alya Aglan, maître de conférences à l’université de Paris Ouest Nanterre, est spécialiste de l’histoire de la Résistance.

Olivier Feiertag, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Rouen, est spécialiste de l’histoire des banques centrales.

Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Rouen, Yannick Marec est vice-président du conseil scientifique du Comité d’histoire de la sécurité sociale.

 

« "Les Français et l’argent" est un thème qui figure régulièrement en couverture de magazines pour qui la cause semble entendue : ennemis des richesses et de l’ostentation, les Français entretiendraient un rapport hypocrite et embarrassé, voire marqué du sceau du "tabou", à l’argent, rapport le plus souvent attribué, sans complément d’enquête, à une "culture catholique" qui travaillerait mystérieusement l’inconscient national. Il conviendra désormais d’opposer à ce résistant poncif un ouvrage dédié à ce thème mais que ses directeurs ont pris soin de sous-titrer "entre fantasmes et réalités". »

Damien De Blic, Revue d’Histoire moderne et contemporaine, numéro 59, 2012

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 26 septembre 2017

Presses Universitaires de Rennes