Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Le roman face à l'histoire

La littérature engagée en France et en Italie dans la seconde moitié du XXe siècle

L’engagement littéraire n’est pas chose du passé. Être attentif aux enjeux dont est porteur, en France et en Italie, le roman engagé de la seconde moitié du XXe siècle et du début du XXIe siècle, permet d’en juger. Du roman engagé d’après-guerre, lié à une conception de l’histoire linéaire, orientée vers l’avenir, au roman contemporain, réfléchissant une historicité dominée par le présent et traversée par le sentiment d’une double dette à l’égard du passé (devoir de mémoire) et du futur (un héritage à transmettre), se dessine une redéfinition de l’engagement littéraire qui nous aide aujourd’hui à mieux comprendre le rapport que nos sociétés entretiennent avec le temps, l’histoire, la mémoire et l’oubli.

2011

Sylvie Servoise

filet

Domaines : Littérature | Littérature XXe siècle
Littérature | Littérature XXIe siècle

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 344 p.

ISBN : 978-2-7535-1327-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Le roman engagé : une forme-sens

  • L'engagement littéraire, une notion à redéfinir
  • Roman engagé et roman à thèse : les frères ennemis
  • Une forme-sens à l'épreuve de l'histoire

Transcrire et/ou faire l'histoire

  • L'histoire comme expérience et l'histoire comme trace(s)
  • La mise en intrigue de l'histoire
  • Configuration ou déconfiguration des régimes d'historicité ?

Lectures de l'histoire et engagement du lecteur

  • La mise en situation du lecteur dans les romans d'après-guerre
  • La mise en question du lecteur dans les récits contemporains
  • L'engagement du lecteur

Sylvie Servoise est maître de conférences en littérature générale et comparée à l’université du Maine et membre du laboratoire 3L. AM. Ses recherches portent sur la notion d’engagement littéraire au XXe siècle, sur les rapports entre écriture de l’histoire, mémoire et fiction dans les littératures française, italienne et américaine.

 

 A lire sur fabula.org

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 juillet 2014

Presses Universitaires de Rennes