Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

De l’Éthique de Spinoza à l’éthique médicale

Si Spinoza fut lui-même malade une grande partie de sa vie, il n’en est pas moins parvenu à rédiger son Éthique et à vivre courageusement sa condition. Ce livre tente de montrer en quoi sa philosophie n’est pas étrangère à une telle attitude. L’esprit étant pour Spinoza « l’idée du corps », il faudrait pour progresser vers une appréhension plus sereine de la maladie qu’il se constitue comme une idée adéquate. Or, le malade peut-il penser l’idée de son corps comme une idée claire et distincte ? Cette question est au centre de ce travail qui cherche à proposer, tant aux malades qu’à ceux qui les prennent en charge, des pistes de réflexion pour mieux vivre la maladie et pour mieux accompagner ceux qui en souffrent.

Avec une préface de Jacqueline Lagrée.

2011

Éric Delassus

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Philosophie

Collection : Philosophica

filet

Format : 17 x 21 cm
Nombre de pages : 340 p.

ISBN : 978-2-7535-1330-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Jacqueline Lagrée

Approche spinoziste de l’éthique médicale contemporaine

  • Éthique médicale et éthique fondamentale
  • Lecture spinoziste des quatre grands principes de l’éthique médicale
  • Le conséquentialisme de Spinoza

La théorie de l’homme chez Spinoza

  • La personne comme « problème »
  • Médecine scientifique et respect de la personne
  • L’esprit, idée du corps

Le conatus du malade

  • La conception spinoziste du vivant
  • La maladie

L’accompagnement du malade

  • Les vertus de la connaissance
  • La réponse à la demande de sens
  • La dimension pédagogique de la relation de soin
  • Applications pratiques d’une éthique médicale spinoziste

Docteur en philosophie, Éric Delassus enseigne au lycée Jacques-Cœur de Bourges, il participe aux travaux du groupe d’aide à la décision éthique du CHR de cette ville, ainsi qu’aux travaux du laboratoire de recherche en éthique médicale de l’UFR de médecine de l’université François Rabelais de Tours.

 

« Cet ouvrage met en évidence combien la philosophie de Spinoza, beaucoup plus que d’autres, donne les outils qui permettent de comprendre ce qu’est le corps humain et la maladie dont il peut être affecté. »

Geneviève Brykman – source inconnue
 
À lire : laviedesidées

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 28 avril 2017

Presses Universitaires de Rennes