Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Les justices seigneuriales en Anjou et dans le Maine
à la fin du Moyen Âge

Fondée sur le dépouillement exhaustif d’archives de la pratique judiciaire, cette étude tente une approche à la fois quantitative et qualitative des registres audienciers d’affaires judiciaires et d’amendes, tout en faisant une large place au droit coutumier en vigueur en Anjou et dans le Maine. Cette recherche examine ainsi la manière dont l’audience s’organise, le personnel qu’elle mobilise, mais également l’activité quotidienne des tribunaux seigneuriaux à travers la procédure suivie, le type d’affaires jugées et les condamnations prononcées. Elle dégage les « modèles » susceptibles d’avoir influencé la conduite de l’exercice judiciaire dans cette région et à ce niveau institutionnel.

Avec une préface de Jean-Michel Matz.

2011

Isabelle Mathieu

filet

Domaines : Histoire | Histoire médiévale
Sciences humaines et sociales | Droit
Histoire | Justice et déviance

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 394 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-1282-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Jean-Michel Matz

Cadres institutionnels et juridiques

  • Les sources de la pratique : vestiges de la mémoire judiciaire
  • Contours et réalité des juridictions seigneuriales
  • Les normes juridiques : l’encadrement des pratiques judiciaires

La scène judiciaire et ses acteurs

  • Le temps de la justice
  • Les lieux de justice
  • Les gens de justice : un univers bigarré ?

Procès et procédure : l’activité des justices seigneuriales

  • Définir, classer et compter
  • Le « théâtre judiciaire » : parties en présence et déroulement du procès
  • Sortir du procès

Isabelle Mathieu est maîtresse de conférences en histoire médiévale à l’université d’Angers, membre associée du Cerhio-Angers (UMR 6258), ingénieure de recherche au CRHIA (EA 1163) à l’université de La Rochelle.

 

« Si I. Mathieu n’apporte que peu de nouveautés au cadre général, elle offre néanmoins une étude intéressante et minutieuse, qui corrobore les conclusions et affirmations déjà émises pour d’autres régions. Sans verser dans une vision idéaliste des justices seigneuriales de l’Anjou et du Maine, elle réussit néanmoins à montrer que celles-ci sont loin d’être aussi incompétentes que le prétendait l’historiographie ancienne, et sa thèse, s’ajoutant aux travaux de spécialistes tels que Claude Gauvard et Xavier Rousseaux, permet de se faire désormais une idée plus précise de leur fonctionnement. »

Inès Glogowski, Bibliothèque de l'École des chartes, fascicule 169/2, 2011, paru en 2014.

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 25 août 2016

Presses Universitaires de Rennes