Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

L’économie sociale et solidaire

Nouvelles pratiques et dynamiques territoriales

Cet ouvrage apporte un éclairage nouveau et pluri-disciplinaire sur l’économie sociale et solidaire, aussi bien pour les acteurs que pour les chercheurs. Il étudie les formes de l’entrepreneuriat, l’emploi et les rapports salariaux au sein de cette économie et il met en évidence les fortes tensions existant entre des formes innovantes, sources de progrès, et la persistance de certaines précarités qui peut inquiéter. Enfin, l’ancrage territorial des entreprises de l’économie sociale est illustré à partir d’exemples pris dans plusieurs secteurs.

2011

Erika Flahault, Henry Noguès et Nathalie Schieb-Bienfait (dir.)

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Économie et gestion

Collection : Économie, gestion et société

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 260 p.

ISBN : 978-2-7535-1273-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 16,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • L’entrepreneuriat en économie sociale et solidaire : une dynamique spécifique ?
  • L’économie sociale et solidaire face à la question du travail et de l'emploi
  • L’économie sociale et solidaire dans ses rapports aux territoires

Erika Flahault est sociologue et membre du laboratoire Espaces et Sociétés/ESO – UMR CNRS 6590 à l’université du Maine, Le Mans.

Henry Noguès est économiste et membre du laboratoire d’Économie et de Management de Nantes-Atlantique/ LEMNA – EA 3261 à l’université de Nantes.

Nathalie Schieb-Bienfait est gestionnaire et également membre du laboratoire d’Économie et de Management de Nantes-Atlantique à l’université de Nantes IEMN-IAE.

 

« La diversité des terrains et des points de comparaison constitue le principal intérêt de l'ouvrage […]. Une vision enchantée du secteur domine cependant. Ainsi, désintéressement et rétributions symboliques constitueraient la marque de fabrique de l'ESS […]. »

Travail et emploi, n°132, octobre/décembre 2012

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 06 décembre 2016

Presses Universitaires de Rennes