Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Guerre et métissage au Paraguay, 2001-1767

Le Paraguay a une longue histoire, marquée par la guerre contre la Triple Alliance (1864-1870). La mémoire de cette année zéro hante encore aujourd’hui ses habitants qui, locuteurs du guarani, ne sont cependant pas Indiens. Partant d’une ethnographie d’une ancienne réduction jésuite, Capucine Boidin donne à comprendre le rapport des habitants à leur langue, à leurs terres, à leurs ancêtres et à la guerre. Grâce à une plongée dans les archives jusqu’en 1767, elle reconstitue le passé qui fut balayé par la grande rupture de 1870. Se saisissant des notions de métissage, de mémoire, de tactique et d’interstices, cet essai rencontre les travaux de langue anglaise développés sous l’appellation d’études subalternes.

Avec une préface de Carmen Bernand.

2011

Capucine Boidin

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire moderne
Sciences humaines et sociales | Anthropologie
Histoire | Guerre et société

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 318 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-1264-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Carmen Bernand

  • Sur les sentiers du terrain
  • « Nous, nous parlons guarani jopara »
  • Nous ne parlons pas un guarani pur
  • Habitats transitoires et Taperekue
  • Mémoires mythiques d’une année zéro et le jaguarete ava
  • Terres, alliances et filiations interstitielles
  • San Ignacio avant 1864. Estancias, Indiens et Espagnols
  • Les hameaux de San Ignacio avant 1864 : De feligresía foránea à vecindad

Capucine Boidin, ancienne élève de l’ENS Cachan, agrégée de sciences économiques et sociales et docteur en anthropologie et sociologie de l’université Paris X Nanterre, est actuellement maître de conférences en anthropologie à l’Institut des hautes études d’Amérique Latine (IHEAL)-Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Elle enseigne la langue guarani à l’INALCO depuis 2004.

 

« A partir de récits intimes, ce livre offre une rétro-histoire des compagnies rurales depuis 1767 et trace la mémoire des événements de la guerre de 1864-1870 dans l’histoire du Paraguay. »

Aude Argouse, nonfiction.fr, 15 août 2011
 

« Un ouvrage donc indispensable à qui veut comprendre la réalité du Paraguay. En partant du quotidien des hommes et des femmes, " de leurs liens, du sens qu'ils donnent à ce qu'ils sont, font et ont faits ", l'auteure éclaire ensuite magistralement " l'histoire de leurs liens sociaux, l'historicité de leurs systèmes symboliques ". »

Dissidences, n°6, été 2013

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 27 mai 2016

Presses Universitaires de Rennes