Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Anne de Montmorency

Grand Maître de François Ier

Cet ouvrage, fondé notamment sur l’analyse de plus de 3 000 lettres reçues par le Grand Maître, étudie les prémices du « moment Montmorency ». Anne de Montmorency (1493-1567) devient alors l’un des conseillers les plus influents de François Ier. Entre 1526 et 1527, le roi le marie à l’une de ses cousines, le nomme gouverneur du riche Languedoc et lui confie l’office de Grand Maître de France. Charge centrale, la grande maîtrise suppose la détention de moyens matériels et humains pour contrôler la Cour, ainsi qu’une légitimité incontestable pour parvenir à maintenir son équilibre. Pour Anne de Montmorency, la conjonction des deux paramètres se réalise à l’été 1530, lorsqu’il parvient à faire libérer les fils du roi.

Avec une préface de Robert Muchembled.

2011

Thierry Rentet

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Aulica. L’Univers de la cour

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 434 p.

ISBN : 978-2-7535-1227-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Robert Muchembled

Les fondements de la puissance

  • La famille et les alliances
  • Les officiers domestiques majeurs
  • Une puissance en extension : les exemples de l’Île-de-France, du Languedoc et de la Provence

De la puissance au pouvoir

  • Une France montmorencéenne ? Esquisse d’une géographie épistolaire, 1526-1530
  • Au cœur de l’appareil monarchique
  • La mise à l’épreuve : Bayonne, 1530

Pouvoirs et réseaux

  • La pyramide réticulaire
  • Les bons offices du Grand Maître
  • Entre âpreté et solidarité : les deux pôles des relations réticulaires

Thierry Rentet est agrégé d’histoire, docteur en histoire et maître de conférences en histoire moderne à l’université Paris-XIII.

 

« Par la maîtrise impressionnante des sources, sa méthodologie scientifique, sa patience pour les petits détails et la cohérence de sa structure, ce livre, qui se lit agréablement , réforme nos connaissances des clientèles aristocratiques de la première moitié du XVIe siècle et de leur signification politique et sociale »

MICHON Cédric, Annales - Histoire, Sciences Sociales, Janvier-Mars 2014

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 12 novembre 2018

Presses Universitaires de Rennes