Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Connaître l’Antiquité

Individus, réseaux, stratégies du XVIIIe au XXIe siècle

« Avoir des amis, c’est avoir du pouvoir », écrivait Hobbes en 1651. Le tissage des liens joue en effet un rôle clé dans l’évolution de la vie intellectuelle et culturelle. Pour le comprendre, les sciences de l’Antiquité en Europe nous offrent un observatoire privilégié. Les travaux sur la sociabilité savante et les outils de la sociologie des réseaux permettent d’explorer les stratégies individuelles et collectives, personnelles et institutionnelles. Appréhendés à travers les correspondances, les publications, les journaux ou les polémiques, les réseaux relatifs à l’Antiquité structurent la production des savoirs et la définition de champs disciplinaires, transmettent des héritages et des filiations, témoignent de ruptures et d’innovations.

2011

Corinne Bonnet, Véronique Krings et Catherine Valenti (dir.)

filet

Domaine : Histoire | Histoire longue durée

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 273 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-1193-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Réseaux et archéologie des savoirs
  • Collaborations, solidarités et compétitions réticulaires
  • L’entrelacement des réseaux personnels et institutionnels

Corinne Bonnet est professeur d’histoire grecque. Véronique Krings est maître de conférences d’histoire romaine. Catherine Valenti est maître de conférences d’histoire contemporaine. À l’université de Toulouse (UTM), toutes trois font partie de l’équipe de recherche PLH-ERASME et du secrétariat de rédaction de la revue Anabases. Traditions et Réceptions de l’Antiquité.

 

« On apprend beaucoup, et avec plaisir, en parcourant toutes ces contributions, éditées avec soin et rehaussées de quelques belles illustrations. »

Revue des études anciennes, tome 113, n°2, 2011

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 14 juin 2019

Presses Universitaires de Rennes