Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Nues, nuées, nuages

XIVes Entretiens de la Garenne Lemot

Ce qui est frappant dans cette moisson de nuages, c’est l’intention descriptive des poètes et des peintres, comme des mathématiciens et des philosophes : la poésie n’est pas le domaine du flou et de l’à-peu-près. Le nuage, si souple et si changeant peut nous terrifier comme nous séduire. Il fait évidemment partie de notre imaginaire commun ; apte aux formes les plus diverses, les plus subtiles et les plus grotesques. Comme l’écrit Sénèque : « Personne n’est à ce point engourdi, stupide et courbé vers la terre pour ne pas relever la tête vers le ciel et se redresser avec toute son âme, surtout quand il y voit briller quelques merveilles neuves » (Q.N. VII,1).

2010

Jackie Pigeaud (dir.)

filet

Domaine : Littérature | Littérature générale

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 332 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-1241-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Documents
  • Auteur(s)
Jackie Pigeaud, professeur émérite de l’université de Nantes et membre senior honoraire de l’Institut universitaire de France, est historien de l’imaginaire et de la pensée médicale. Il a publié, entre autres, La maladie de l’âme, L’art et le vivant, Poétiques du corps – aux origines de la médecine et Melancholia – le malaise de l’individu.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 juillet 2017

Presses Universitaires de Rennes