Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Drogues, sida et action publique

Une très discrète politique de réduction des risques

En répondant à une question centrale « comment des acteurs qui s’opposent en tout, parviennent-ils à coexister, voire à coopérer ? », cet ouvrage analyse la façon dont les conflits, autour de l’action publique, accèdent ou non à des compromis et règlements. Partant d’une étude des conflits autour des mesures de réduction des risques, l’auteure s’interroge sur les formes de coopération entre professionnels, ainsi que sur les moyens mis en œuvre pour répondre aux plaintes de riverains. In fine, le livre souhaite ouvrir une réflexion sur les modalités du « vivre ensemble », leurs limites et les techniques inventées pour les dépasser à l’échelle urbaine.

2010

Gwenola Le Naour

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Res Publica

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 274 p.

ISBN : 978-2-7535-1254-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

De la toxicomanie aux usages de drogues, la fin d’un monopole

  • Une brève histoire de la lutte contre la toxicomanie avant le sida
  • La naissance d’une politique de réduction des risques en France
  • L’adoption conflictuelle de mesures de prévention de l’épidémie de sida chez les usagers de drogues à Marseille
  • L’émergence des « usagers »
  • Une coordination d’acteurs autour de la RDR

L’institutionnalisation paradoxale de la politique de réduction des risques

  • La municipalisation du problème sida-toxicomanie
  • Des partenariats entretenus par un service municipal
  • L’irruption des riverains : une participation limitée
  • Une action publique tenue à la discrétion

Gwenola Le Naour est maître de conférences de science politique à l’institut d’études politiques de Lyon et chercheur au laboratoire Triangle – UMR 5206. Ses recherches portent sur les politiques urbaines de gestion des risques.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 octobre 2020

Presses Universitaires de Rennes