Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Plogoff

L’apprentissage de la mobilisation sociale

Voici la toute première analyse complète de la mobilisation antinucléaire de Plogoff, devenue emblématique. À partir d’entretiens et de nombreuses sources documentaires, Gilles Simon en déroule le fil et montre que l’aboutissement de ce mouvement a été possible parce que les acteurs mobilisés ont effectué un vigoureux travail d’apprentissage socio-politique. Au-delà de ces aspects stratégiques, ce livre de sciences sociales s’intéresse aussi à la dimension émotionnelle de la mobilisation, appuyée sur un imaginaire riche et reliée à une culture qui donnait du sens à l’action collective. La « leçon » de la mobilisation de Plogoff reste actuelle.

Avec une préface d’Érik Neveu.

2010

Gilles Simon

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Sciences humaines et sociales | Politique
Bretagne | Bretagne (histoire)

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 412 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-1137-8

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface d’Érik Neveu

L’émergence politique des « antinucléaires »

  • Consultation ou décision ? Une incompréhension initiale
  • S’opposer aux projets de centrales nucléaires : une participation politique hérétique
  • Organiser l’action et agréger des soutiens : la cristallisation de la position antinucléaire à travers les CRIN et les CLIN

Le travail militant d’interprétation de l’énergie nucléaire

  • Le choix d’informer comme levier de la mobilisation
  • La construction d’un cadre social d’interprétation du nucléaire civil
  • Accéder à la position de contre-expert de l’énergie nucléaire

Diffuser le message antinucléaire

  • Transmettre et mobiliser par la pratique des réunions publiques
  • L’apprentissage des relations médiatiques d’associés-rivaux
  • La création de médias autonomes

L’apprentissage du rassemblement antinucléaire

  • Maîtriser la pratique de la manifestation de rue
  • Le moment pédagogique de la fête antinucléaire
  • S’inspirer de modèles militants : la bergerie de Plogoff

À la recherche des frontières de la mobilisation

  • Comment peser sur les enjeux électoraux ?
  • Maîtriser les tensions internes au mouvement antinucléaire
  • Une pratique de négociation par des relais extérieurs
  • L’incertitude des convictions antinucléaires

La cristallisation de « Plogoff » à travers l’enquête d’utilité publique

  • Adapter les modalités d’action à l’enquête d’utilité publique
  • Contenir et maîtriser l’expression de la violence
  • La naissance de « Plogoff » : un processus d’activation identitaire au cours de l’enquête d’utilité publique

L’accès de « Plogoff » au statut de problème politique national

  • La mise en récit de « Plogoff »
  • Séduction des médias et enrôlement de journalistes dans la mobilisation
  • L’attrape-tout antinucléaire

L’aboutissement difficile de « Plogoff »

  • L’adaptation des promoteurs de l’atome civil
  • Doutes et radicalisations des opposants
  • L’ouverture conjoncturelle de la structure des opportunités politiques. Une promesse électorale au principe de l’aboutissement de « Plogoff »

Gilles Simon est docteur en science politique (Université de Rennes 1/CRAPE, Centre de recherches sur l’action politique en Europe, UMR 6051). Il enseigne au centre de formation des apprentis de Quimper (chambre de métiers et de l’artisanat de Bretagne). Il poursuit ses recherches sur les mouvements sociaux, notamment au sein d’ERMINE (Équipe de recherche sur les minorités nationales et les ethnicités, CRBC – Centre de recherche bretonne et celtique).

 

«Gilles Simon offre une analyse complète des tenants et aboutissants du vaste mouvement populaire qui se dressera pour refuser la promotion de l’atome civil. C’est une enquête d’une richesse remarquable qui met en évidence la puissance du mouvement social lorsqu’il a des assises spontanées et des relais politiques.»

Armor, mars 2011


«Dans un livre passionnant, le sociologue Gilles Simon analyse ce mouvement social victorieux qui a mobilisé le génie associatif d’une Bretagne en pleine ébullition économique et culturelle.»

André Burguière, Le Nouvel Observateur, 9 juin 2011

A lire dans Ouest-France

 

« Au fur et à mesure de la lecture de ce travail passionnant, nous entrons dans le quotidien des Plogoffites […], confrontés à l’arbitraire d’un pouvoir administratif qui n’affiche que du mépris pour ces Bretons qui savent, eux, faire preuve de dignité et de courage. »

Antoine Michon, Pumpernickel, n°76, 2015  

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 18 décembre 2018

Presses Universitaires de Rennes