Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Le meeting politique

De la délibération à la manifestation (1868-1939)

Ce livre dévoile la spectaculaire transformation des meetings politiques depuis les dernières années du Second Empire jusqu’à la fin de la Troisième République. Conçus initialement comme un lieu d’apprentissage de la citoyenneté et de formation du jugement politique, les meetings se muent peu à peu en une scène dédiée à la démonstration de force. Le travail de Paula Cossart, à la croisée de l’histoire et de la science politique, est une contribution importante à notre connaissance de la vie politique sous la Troisième République, car les meetings de cette période n’avaient jamais fait l’objet d’une recherche de grande ampleur. La démocratie participative a une histoire, que ce livre contribue à retracer.

2010

Paula Cossart

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 328 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-1191-0

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Consolider la démocratie représentative

  • L’idéal d’une participation sans action
  • L’accord de l’opinion sur le bien public
  • La réunion au cœur du processus électoral

Déboires d’une pédagogie

  • Former un peuple de citoyens
  • Résistance à la civilisation des mœurs politiques

Les revers des démonstrations de force

  • Le meeting, vitrine du parti
  • La réunion politique menacée

Paula Cossart, docteure en science politique, est maître de conférences en sociologie à l’université Charles-de-Gaulle Lille III et directrice-adjointe du centre de recherche "Individus, Épreuves, Sociétés" (CeRIES, EA 3589).

 

« On voit combien ici les réflexions et les travaux des historiens et des politistes deviennent des outils pour penser les possibles transformations du présent, à condition de les prendre pour des outils critiques et non pour des instruments ou des modèles. »

 OFFENSTADT Nicolas, L\'Humanité, 12 novembre 2010.
 


« La réunion politique est-elle le lieu du débat électoral où les candidats confrontent leurs programmes, loin des tumultes de la rue, comme le voulaient les républicains des années 1880 ? »
Le Nouvel Observateur, 16-22 dec 2010.
 
 
 
« Un ouvrage qui intéressera les historiens à la recherche d’un approfondissement de leur connaissance de la vie politique sous la Troisième république mais également tous ceux pour qui le meeting politique constitue un élément important de la vie démocratique.
 
Cet ouvrage, entre un souci d’érudition au niveau de l’étude des mécanismes politique et une perspective plus généraliste qui envisage les changements structurels à long terme reste précieux.

L’intelligence de l’auteure est de l’avoir situé dans une perspective d’historisation de la « démocratie participative » et des conditions de son émergence, permettant d’éclairer les débats contemporains parfois brouillés par des querelles, laissant peu de place à la réflexion historique. »

Cahiers Jaurès, Lectures. N° 201 – 202, Juillet – Décembre 2011
 
 

« A travers l’examen minutieux de la nature et des mécanismes du meeting politique, son travail constitue un apport important à l’histoire politique de la Troisième République. »

DUBASQUE François, Revue d’histoire du XIXe siècle, n°47-2013/2

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 29 août 2016

Presses Universitaires de Rennes