Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

1968, entre libération et libéralisation

La grande bifurcation

En suggérant une chronologie inédite où mai 1968 s’impose comme le moment d’une grande bifurcation, cet ouvrage analyse les processus complexes et multiples de libéralisation lors des années soixante ainsi que leur rôle éventuel dans la dérégulation affirmée ouvertement après 1984. Quelle place les événements de 1968 et leurs résultats, tels qu’inscrits dans la loi, dans des décrets ou simplement dans les pratiques, occupent-ils dans ce qui constitue un retournement ? Marquent-ils la fin d’un cycle ouvert par la séquence 1936-1946 et dont les bornes ne coïncideraient pas avec celles des Trente Glorieuses ?

2010

Michel Margairaz et Danielle Tartakowsky (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 352 p.

ISBN : 978-2-7535-1098-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • L’économie et les finances libéralisées ?
  • L’École libérée et la culture sans entrave ?
  • L’ordre public ébranlé ?
  • L’action sociopolitique et ses nouveaux espaces

Michel Margairaz est professeur, IDHE/université Paris I-Panthéon-Sorbonne. Danielle Tartakowsky est professeur, EA 1571/université Paris VIII. Ils sont respectivement spécialistes d’histoire économique et d’histoire politique contemporaines et ont récemment publié un ouvrage commun, « L’avenir nous appartient. » Une histoire du Front populaire, Paris, Larousse, rééd. 2009, 240 p.

 

 "Un ouvrage collectif analyse les mutations qui ont conduit d’une société administrée à une société dérégulée et à l’individualisme en termes économiques, politiques et culturels. "

L'Humanité, 3 novembre 2010.
 
 
 
« Ce livre propose d’analyser le rôle de mai 1968 dans le processus de libéralisation qu’a connu la société française dans les années 1960-70. »

Cahiers  Jaurès, 205-206 (juillet-dec 2012)
 

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 25 mars 2019

Presses Universitaires de Rennes