Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Les hommes transparents

Indiens et militaires dans la guerre du Chaco (1932-1935)

Fondé sur une méthode pluridisciplinaire, ce livre interroge le processus de colonisation du Chaco Boréal dans les années 1920 et 1930 correspondant à l’installation des armées paraguayenne et bolivienne, puis à l’épisode de la guerre. L’analyse des relations Indiens-militaires a été privilégiée. Elles constituent le prisme permettant d’observer avec le plus d’acuité l’implantation des États dans la région, de saisir la relation que les républiques ont envisagé de nouer avec les Indigènes à cette époque, et de savoir comment les nations indiennes ont conçu cette relation de leur côté.

2010

Luc Capdevila, Isabelle Combès, Nicolas Richard et Pablo Barbosa

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Guerre et société

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 250 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-1123-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Les Indiens du Chaco et la guerre, années 1920/années 1930. Hommes, lieux, représentations
  • La guerre du Chaco Tierra adentro. Déconstruire la représentation d’un conflit international
  • Le colonel Ayoroa et « les Indiens du coin »
  • « Capitan Pinturas » et « Cacique Chicharrón », les rouages indiens de l’entrée militaire dans l’Alto Paraguay
  • Les fortins du « désert ». Des fenêtres sur le huis clos des relations Indiens/militaires
  • La danse du captif. Figures nivaclé de l’occupation du Chaco
  • Chronique d’une mort annoncée : Juan Casiano Barrientos Iyambae (1892-1936)

Pablo Barbosa est anthropologue, doctorant au Musée national de l’université fédérale de Rio de Janeiro et à l’École des hautes études en sciences sociales.

Luc Capdevila est historien, professeur à l’université Rennes 2 – CERHIO UMR 6258.

Isabelle Combès est anthropologue et ethnohistorienne, chercheur associée à l’Institut français d’études andines (IFEA)/UMIFRE nº 17 CNRS/MAE.

Nicolas Richard est ethnologue et ethnohistorien, chercheur au CERHIO UMR 6258 – Université Rennes 2.

 

« (Les auteurs) se proposent de réécrire l’histoire de ce conflit international en prenant compte de la présence des Indiens chaquéens sur le théâtre des opérations et l’importance de la guerre dans leur histoire ».

Critique internationale n°57, oct-dec 2012.

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes