Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Femmes de progrès

Françaises et Allemandes engagées dans leur siècle, 1848-1870

Cet ouvrage retrace la participation d’Allemandes et de Françaises aux revendications politiques de 1848 à 1870. Auteures de romans à thèse ou d’essais, journalistes, conférencières ou pétitionnaires, elles ont investi une parole publique accaparée par les hommes. Alice Primi montre combien les écrits de ces femmes engagées éclairent la nature des projets démocratiques, socialistes et nationaux d’alors.

Avec une préface de Michèle Riot-Sarcey.

2010

Alice Primi

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Archives du féminisme

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 318 p.

ISBN : 978-2-7535-1044-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Revue de presse

Préface de Michèle Riot-Sarcey

1848-1852 : Françaises et Allemandes en révolution

  • Les « femmes publiques » de 1848
  • Face à l’ordre moral et politique

Le « temps du silence », un temps pour l’écriture engagée

  • L’écriture engagée, voie d’accès à la Cité ?

Le retour à l’engagement collectif

  • Des femmes rompent leur isolement
  • Les femmes, « ouvrières de l’avenir ? »

 « Interrogeant depuis des points de vue marginalisés les fondements politiques des sociétés française et allemande, cet ouvrage illustre magistralement l’intérêt heuristique du concept du genre pour éclairer l’histoire politique du XIXe siècle. »

 
Caroline Fayolle, Revue d’histoire du XIXe siècle, n°41, 2010/2.
 
« Ce magnifique récit constitue une importante contribution non seulement à l’histoire des femmes, mais à l’histoire européenne en général. Alice Primi s’est acquittée avec succès d’une tâche difficile : écrire une histoire véritablement comparative des féministes françaises et allemandes durant une période jusqu’ici négligée par l’historiographie. Elle a dépouillé archives, journaux et documents privés pour produire un travail de recherche non seulement érudit mais aussi superbement écrit et que l’on prend plaisir à lire sur tous les plans. Sur la base d’un admirable travail de recherche et de présentation historique, Femmes de progrès comble une lacune majeure de l’histoire des femmes européennes. »

Bonnie S. Anderson, Revue d’Histoire moderne et contemporaine, numéro 59, 2012

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 août 2019

Presses Universitaires de Rennes