Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Du bon usage des commémorations

Histoire, mémoire et identité, XVIe-XXIe siècle

Si la commémoration a occupé une place stratégique dans la construction des États-nations, on constate depuis quelque temps une fragmentation : les dimensions communautaire d’une part, et supranationale d’autre part vont-elles l’emporter au détriment de la dimension nationale traditionnelle ? Du bicentenaire de 1789 à Hiroshima, de Québec à Austerlitz et de Luther à l’indépendance américaine, cet ouvrage interroge l’évolution de ce phénomène, depuis l’Âge des Réformes jusqu’à nos jours.

2010

Bernard Cottret et Lauric Henneton (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire moderne

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 234 p.

ISBN : 978-2-7535-1013-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 16,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Commémorations et mémoires protestantes
  • Actes fondateurs et identités nationales
  • Quand le passé ne passe pas

Bernard Cottret est professeur à l’université de Saint-Quentin-en-Yvelines et membre honoraire de l’Institut universitaire de France. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages dont L’Histoire de l’Angleterre (Tallandier, 2007) et La Monarchie au féminin. Élisabeth Ire (Fayard, 2009).

Lauric Henneton est maître de conférences à l’université de Saint-Quentin-en-Yvelines. Il a publié entre autres William Bradford, Histoire de la Colonie de Plymouth (Labor et Fides, 2004) et Liberté, inégalité, autorité : Politique, société et construction identitaire du Massachusetts au XVIIe siècle (Honoré Champion, 2009).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 12 novembre 2018

Presses Universitaires de Rennes