Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

L’architecture des signes

L’art pariétal des tombeaux néolithiques
autour de la mer d’Irlande

Autour de la mer d’Irlande, l’art pariétal se présente abstrait dans ses signes et complexe dans ses compositions. À partir d’un corpus de 634 dalles gravées provenant de 89 monuments, Guillaume Robin identifie l’organisation des signes en assemblages récurrents, leurs relations avec leurs supports monolithiques et, surtout, leur distribution au sein de l’architecture des tombeaux. Sans chercher à interpréter ces signes, il donne pourtant un modèle déterminant non seulement leur emplacement mais également celui des structures du monument et des dépôts funéraires.

Avec une préface de Serge Cassen.

2010

Guillaume Robin

filet

Domaine : Histoire | Archéologie

Collection : Archéologie et Culture

filet

Format : 21,8 x 28 cm
Nombre de pages : 366 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-0961-0

Disponibilité : en librairie
Prix : 27,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Serge Cassen

Cadre de l’étude

  • Objet, sujet et méthodologie
  • Historique de la recherche

Le répertoire iconographique

  • Les signes
  • Les assemblages de signes

Art pariétal et espace architectural

  • L’organisation spatiale des signes à l’échelle de la dalle
  • L’organisation spatiale des signes à l’échelle du monument
  • L’organisation spatiale des structures et dépôts funéraires
  • L’art caché et la question du réemploi de dalles gravées

Cet ouvrage est issu de la thèse de doctorat de Guillaume Robin, soutenue à l’université de Nantes (2008) en cotutelle avec University College Dublin en Iralnde.

 

« Le travail de Guillaume Robin est objectivement appelé à devenir une référence incontournable. »
Charles-Tanguy Le Roux,Revue archéologique de l’Ouest, 27, 2010

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes